Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 23:11

    (Récits et légendes) (Grilles gratuites)
  C’est une des plus anciennes histoires  racontées à la veillée,
                               dans le monde entier.




Noé, un brave homme, 

Il vivait tranquille avec femme et enfants dans un petit village en pleine brousse. Une nuit il fut réveillé par une grande lueur et une voix qui s’adressait à lui… Il se retourna vers sa femme qui dormait paisiblement à ses côtés. Un instant il voulut la réveiller…
 Peut-être rêvait-il ? Mais la voix l’en dissuada :
-" Non ! Laisse-la dormir, il sera temps plus tard de lui en parler…! " 

Noé écouta très attentivement, une partie de la nuit, les indications qui lui étaient données. Au petit matin, il se mit fébrilement à la recherche de bois. Il en arrivait de partout. Les voisins intrigués commençaient à poser des questions, le traitant de fou ! Qu’allait-il bien pouvoir fabriquer avec tout ce bois de charpente, ces poutres et autre étoupe ?

A leurs questions Noé se contentait de répondre :

 - " Craignez la colère du Ciel ! Cessez vos orgies et faites pénitence ! " 

Ce à quoi, les villageois, lui riaient au nez et repartaient vers leurs libations et autres turpitudes.  

Noé, qui était plutôt bonasse, s’adressant au ciel…

 - " Seigneurs, si je trouve 100 justes pour m’accompagner dans ce long voyage, pourrais-je les emmener ? " 

Et le Seigneur de lui répondre :
- " Pas de problème, Noé…mais il n’y a pas 100 justes ! " 

Noé reprenait son ouvrage…

Quelques semaines plus tard, la forme d’un bateau se précisant, les voisins revinrent interrompre son ouvrage :

 - " Noé, Pourquoi, construire un si grand bateau, il n’y a point de mer, ni de lac dans la région ! Faut-il que tu sois devenu fou, mon pauvre Noé ! " …Et ils repartaient en riant à pleine gorge…

Noé, mortifié, mais inébranlable dans sa foi, s’adressant au ciel…

 - " Seigneur ! Si je ne trouve que dix juste, les aideras-tu ? ."

 - " Oui, Noé…mais il n’y a pas 10 justes ! " 

Le temps passait et Noé achevait son énorme bateau.

Un matin, sa femme excédée, vient le voir sur le chantier.

 - " J’ai bien honte de vous, mon époux ! Tout le village se moque de nous… Vous êtes la risée de toute la région ! " 

Noé, se retournant souriant vers sa femme :

 - " Allez préparer quelques vêtement chauds et de la nourriture, nous partirons très bientôt pour un très long voyage ! " 

Alors là ! C’en était trop pour elle.
Elle s’écroula et se mit à pleurer.

Noé la consola, tout en lui demandant en plus, de rassembler les animaux qu'ils possédaient, quelques chèvres et moutons et de choisir parmi eux le plus beau couple et aussi le plus solide.

Sa femme prépara, sans dire un mot, les vêtements, la nourriture pour eux et les animaux.... L'important pour elle, étant de quitter ce village où plus personne ne leur adressait la parole.

Elle rangea tout cela  soigneusement, à l’intérieur de bateau. Pendant ce temps Noé, rassemblait tous les animaux de la création.

Un couple de licornes s’amusait, inconscience de la jeunesse, dans la prairie tout à côté.

 - " Mes toutes belles, ne vous éloignez pas, le ciel devient menaçant, il est temps de rentrer, hâtez-vous ! " 

Mais, les petites ne pensaient qu’ à jouer et peu à peu, sans même s'en rendre compte, elles s’éloignaient du bateau.

C’est ce soir là, que le ciel s’obscurcit soudainement, l’atmosphère se fit plus lourde….l’orage menaçait …..Noé rassembla, femme et enfants et quelques couples d’animaux se précipitaient en courant vers le bateau. Les derniers arrivés avaient déjà de l’eau jusqu’ aux sabots.

Noé appela désespérément les jolies licornes, rien à faire …
Elles jouaient dans les flaques en s’éclaboussant joyeusement.

Une voix se fit entendre, et cette fois la femme et les enfants présents, purent l'entendre à leur tour. :

 - " Noé, ferme les portes et remonte la planche, il est grand temps de te mettre à l’abri ! " 

 - " Mais Seigneur, les licornes sont absentes ! " 

 - " Elles sont trop frivoles ! " répondit le Seigneur..." Va ! "

Et c’est bien tristement que Noé referma la lourde porte.

La pluie redoublait de violence et l’eau montait toujours.

Quelques hommes et femmes, rescapés, à cheval sur des troncs d’arbre, criaient leur désespoir tout en frappant le long de la coque du navire.

Noé s’adressait au ciel pour intervenir en leur faveur, mais le ciel restait sourd à ses suppliques.

 

Bientôt le silence se fit à l’extérieur. On n’entendait plus que la pluie qui fouettait, et le vent qui soufflait….

De longs jours passèrent encore dans ce tintamarre.

Mais un matin, Noé fut réveillé par le silence.

Il ouvrit prudemment une petite lucarne et fut presque aveuglé par un rayon de soleil. Il réveilla sa femme et ses enfants, rapidement. Et tout aussi rapidement tout ce petit monde se retrouva sur la passerelle encore humide. Les enfants, tout heureux de se dégourdir les jambes, riaient bruyamment.

Noé essaya de faire le point pour calculer sa position…mais tous les repères avaient disparus sous l’eau.

Il décida d’envoyer un corbeau à la recherche d’un hypothétique coin de terre émergée.

 - " Va mon brave, et reviens nous dire dans quelle direction se trouve notre salut ".

Ne soyez pas surpris, de voir Noé parler avec les animaux, car pour l’occasion, le ciel avait donné parole et compréhension provisoirement, aux animaux rescapés.

L’oiseau noir prit son envol et disparut rapidement à l’horizon.
Noé l’attendit un jour, deux jours…une semaine.

Rien, le bel oiseau noir avait volé jusqu’à épuisement sans trouver où se poser.

Lorsque Noé comprit qu’il ne le reverrait pas, il attendit encore longtemps, que le niveau de l’eau baisse.

La nourriture commençait à manquer et Noé à désespérer, lorsque en levant les yeux, il aperçu un magnifique Arc-en-ciel.

Noé compris que c’était enfin un signe favorable.

 - " Seigneur, j’ai compris ce signe dans le ciel, ce bateau je le baptise 

                                            " Arche "

  en souvenir de cet arc qui forme un pont entre le terre et le ciel. "

Puis il prit sur sa main une douce colombe et lui déposant un baiser sur le bec, il lui dit : 
- " Va ma belle, et reviens nous vite, rapporte-moi une preuve de nouvelle vie".

La colombe s’envola et tourna un instant au dessus de l’Arche puis elle partit à tire d’aile.

Noé scruta l’horizon en vain toute la journée.

Le soir, il commençait à douter, lorsque dans les dernières lueurs d’un soleil couchant, une petite silhouette s’approchait du navire….Noé sentit son cœur battre de plus en plus fort.

Oui ! Oui, c’était bien la blanche colombe qui revenait vers lui..

Quand elle se fut posée sur la balustrade, Noé aperçut dans son bec une brindille, une toute jeune et tendre branche d’olivier.

Noé dirigea son Arche vers le soleil couchant et s’endormit d’un profond sommeil.

Il ne fut réveillé au petit matin, que par l’agitation des animaux.

Que ce passait-il donc ? Noé mit le nez à la fenêtre.

Miracle, il apercevait une terre ferme à l’horizon.
C'était une petite montagne aux flancs  arrondis,  idéale pour aborder en douceur : le Mont Ararat.

Il se prépara aux manœuvres d’accostage tout en remerciant le ciel de les avoir épargnés.

Tous les animaux ne se firent pas prier pour sortir de l’ Arche. Mais une fois sur la terre ferme, Noé se rendit compte qu’il ne comprenait plus leur langage…..

Il eut une pensée émue pour les douces licornes que l’on ne reverrait plus jamais sur terre et comme, il était bon, il pensa aussi à ses anciens voisins que le ciel avait punis de leur débauche…. Il demanda au ciel de leur pardonner….ce qui fut fait.

 

Noé en plus des animaux, avait sauvé quelques plantes. Ce que les animaux n’avaient pas mangé, fut donc replanté, au pied du seul olivier qui avait résisté.

Le sol étant très riche, il ne fallut que quelques semaines pour faire pousser un pied de vigne. Noé offrit quelques grappes à ses enfants. Puis il lui vient l’idée de conserver les bienfaits de cette cueillette.

Il prit quelques grappes, les pressa et les mit dans une jatte.

Ce long voyage l’ayant épuisé, il alla enfin se reposer…et oublia la jatte !
Ce n’est que quelques semaines plus tard qu’il s’en souvint.

Il se versa un petit verre, et le trouva bon…. Il en reprit un autre, plus grand cette fois et le trouva exquis… Il ne s’empêcha pas d’en boire un troisième…et ne s’arrêta que lorsque la jatte fut vidée !

Le Seigneur qui passait par là, le vit écroulé, sous la table.

Il le secoua, mais Noé dormait béatement, heureux.

Le Seigneur leva les yeux au ciel :

 - " Incorrigibles hommes !...C’était bien la peine ! "

Et il remonta en gromelant, dans son royaume…
La prochaine fois, il chargera son fils de sauver l’humanité, ça marchera peut-être mieux  ?...

Mais c'est une autre histoire !
 

                                                                                                            Yvonne Delisle

 

était connu dans son village, pour être juste….
         Le seul juste du coin, aux dires de Dieu lui-même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

COUTANT Chantal 13/01/2016 22:51

Bonjour,
Dans les loisirs de Mamigoz, la grille l'Arche de Noé n'apparait pas à l'écran
est-il possible de l'avoir. MERCI pour toutes ces histoires et ces magnifiques grilles.

amc14 17/06/2008 20:07

Je ne connaissais pas cette version de l'histoire de Noé et j'ai adoré ! AM14

Brigitte 11/06/2008 12:57

c'est toujours avec un grand plaisir que je découvre ou redécouvre toutes ces histoires , mais tout n'est pas visible , il me manque des passages comment cela se fait-il?bonne journée

Melanie 11/06/2008 09:57

franchement ya pas a dire tes grilles sont superbes, qd jaurai plus de temps a moi j'en broderai

Liza 11/06/2008 08:40

La vie de Noé vu comme ça je trouve que c'est très marrant ... La fin surtout !LIZAGRECE

Qui Est Mamigoz ?

  • : Chez Mamigoz
  • Chez Mamigoz
  • : Tout faire avec rien, mais le faire bien. Free point de croix, tutoriels détaillés, cuisine bistro ou exotique, écologie-économie. Le savoir-faire de Mamigoz rien que pour vous.
  • Contact

Ma BOUTIQUE

BOUTIQUE MAMIGOZ

 

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger

Recherche

Logos

logo-Ptitchef-mamigoz.jpg

logo Copains

recettes-de-cuisine-logo-11--copie-2.gif

Reine 45x60

roi 45x60

Tartines-grillees-au-chevre-frais-tomates--lardons--et.jpg

Logo2-Prince-de-Bretagne-Mamigoz.jpg 

Logo 150 250

 

quiquipost_logo1.gif

 

Visiteurs