Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 00:01
(Récits et légendes)






              Minuit sonna bientôt au clocher du village. Et au dernier coup, tout le monde s’endormit, tous, excepté, Hubert et Fanchon.

Les herbes magiques contenues dans la boursette faisaient bouclier contre les forces du mal. Pour Fauchon, son amour dévoué pour Jade suffisait à la protéger des perverses influences.

C’est à ce moment précis que la jeune fille ouvrit les yeux, se leva, se dirigea vers l’étagère, prit ses escarpins, et revint s’assoir sur le bord du lit. Elle ouvrit la grande armoire, en sortit une cape noir et s’y emmitoufla. Ainsi apprêtée, elle se dirigea lentement vers le centre de la chambre, poussa le guéridon, qui se trouvait là, roula le tapis et souleva une trappe…. 

Hubert et Fanchon la regardait faire, sans mots dire. Elle avait l’air si las et si résignée, qu’elle en faisait peine à voir.. Elle descendit les quelques marches. Une pâle lueur laissait deviner quelques silhouettes difformes…

Sans faire de bruit, Hubert, descendit à son tour. Il aperçut alors trois jeunes femmes qui s’approchaient de Jade.

Trois fées d’une immense beauté. Elles étaient impatiences et agitées. Leurs propos juraient avec le raffinement de leur allure.

-      Dépêche-toi, insolente ! Les heures nous sont comptées….Les tiennent aussi maintenant….Il est venu ! Que leur as-tu raconté ? Qui est ce jeune homme ?....C’est la dernière nuit !

L’une d’elles l’attrapa méchamment par le bras et l’entraina dans  ce qui semblait être une clairière souterraine. Le sol était jonché de pavés de pierres froides, les arbres anormalement figés dans une raideur surprenante. Hubert s’aperçut alors qu’ils étaient d’acier et coupants comme des épées. La lueur d’une lune factice se reflétait dans leurs branches et éclairait l’ensemble d’une lumière froide. Une musique folle, venue d’on ne sait où, envahissait peu à peu l’espace. Elle se faisait  de plus en plus obsédante, entraînant bien malgré elle, notre pauvre Jade. Hubert la voyait se tordre de douleur à chacun de ses pas. Les fées, dansaient autour d’elle, enlaçant des monstres hideux aux pieds fourchus. La musique se faisait de plus en plus forte, et le rythme plus saccadé encore.

Hubert n’en pouvait plus d’un tel spectacle. Il sortit de sa cachette comme un diable de sa boite, et toujours protégé par les herbes magiques, sauta dans le cercle infernal. Il attrapa Jade, à la volée, juste à temps, avant que le décor ne s’effaçât. Elle était désormais évanouie mais en sécurité, dans ses bras.

             Les fées grimaçaient, hurlaient de rage et de douleur.

Hubert les vit sous ses yeux se transformer en vieilles et laides femmes. L’une d’elles prit sa canne au pommeau d’argent, déposée dans un coin, elle rejoignit les deux autres au milieu de ce qui fut la clairière d’acier, traça rapidement un cercle autour d’elles et elles disparurent dans un éclat de rire satanique.

 

Hubert tenant serré sur son cœur, son cher trésor, remonta lentement les marches. Tout en haut attendait Fanchon, elle referma la trappe après leur passage, remis le tapis et le guéridon.

Le jeune marquis déposa sur le lit la demoiselle qui se réveillait doucement. Peu à peu le comte et la comtesse, les gardes et le vaillant laquais sortirent de leur torpeur.

 Hubert, raconta les événements curieux à l’assemblée.

Le comte en entendant ce récit, se leva d’un bond et cria à ses gardes : 

-      Que l’on condamne ce sous-terrain et que l’on  cadenasse cette trappe.

Une petite voix se fit entendre, celle de Fanchon.

Elle disait timidement :

-      C’est inutile, les choses ne sont plus !

La comtesse prit soudain la parole :

-      Tu ne sembles nullement étonnée de ce sortilège ….Et pourquoi n’as-tu pas dormi….Serais-tu aussi une sorcière ?

-      Je ne suis rien de tout cela. C’est mon amour pour votre fille qui m’a protégé de ce mauvais sort. Ces femmes sont connues dans la région d’où je viens. Ce sont  trois fées qui ont été condamnées à la laideur éternelle, par le Grand Tribunal des Mages pour avoir mal usé de leurs dons, dans leur jeunesse. Elles ont eu le temps, avant que le sortilège ne fasse effet de détourner la sentence. Si elles trouvent une jeune vierge obéissante, elles peuvent avec elle, danser toute la nuit, avec les plus beaux hommes du pays ….Mais la sentence  s’abattit brutalement, et au lieu de beaux et jeunes cavaliers, elles se retrouvèrent à danser avec les plus laides des créatures que les forêts profondes cachent aux simples mortels. Seul l’amour pouvait briser le pouvoir des fées.

 

La comtesse doutait toujours des paroles de Fanchon, elle poussa elle-même le guéridon, souleva le tapis, et là …Stupeur, point n’était de trappe ni de traces de passage. Elle ordonna aux gardes de sonder le plancher avec leurs hallebardes ….

Rien n’y fit. Tout était redevenu normal.

Une chose avait cependant bien changée, une lueur brillait dans les yeux de Jade lorsque son regard croisait celui d’Hubert….

Le comte s’approcha de sa fille :

-      Pourquoi n’avoir rien dit, mon enfant ?

-      Je ne pouvais pas, mon cher père, elles condamneraient tous ceux que j’aime et vos propres vies étaient en jeu. Le seul qui pouvait nous sauver était Hubert et son amour….car cette nuit était la dernière du sortilège et nous étions tous condamnés à l’aube.

 

Le manoir retrouvant sa quiétude, s’activa bientôt aux préparatifs de la noce de l’année.

 Mais très vite, la tristesse de la comtesse et du comte à la seule pensée de voir bientôt s’éloigner leur chère fille, devenait plus palpable de jour en jour.

                              Hubert convoqua ses architectes.

Quelques temps plus tard, l’on vit s’élever sur la rive droite de la Loire, un magnifique château, puis un pont couvert relia le manoir de l’ile et la demeure des nouveaux époux.

C’est ainsi que ce beau pays baigné par le fleuve  capricieux se souvient encore du temps passé. 

Mais méfiez-vous, si lors d’une promenade, vous croisez en chemin, trois vieilles et laides femmes….Si l’une d’entre elles, tient dans sa main crochue une canne au pommeau d’argent……………. Car ces trois là, sont immortelles et cherchent toujours, c’est certain, une jeune âme obéissante et pure pour réveiller le sortilège endormi.


                                                        Yvonne Delisle

                          

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicolek 03/08/2008 16:48

que c'est beau.....merci de nous enchanterbisous  nicole

Rolande 30/07/2008 23:16

Un bien joli conte. Malgre les annees j'aime tjs autant les histoires de fees et de sorcieres.... et d'amour, ca va sans dire ;0))

Linda et Picasso :0079::0071: 24/07/2008 09:07




de Philippe Martineau





Terreuse aurore


Un jour viendra où le rêve envahira le reste où ce qui dort aura troué le drap trouvé l'œil où éclore maintenant que tu sais que l'épine est le fruit de la rose et la plaie celui de l'aorte maintenant que tu sais si oui ou non tout piège à Dieu que l'on pose ne peut que jouer à se mordre la langue maintenant que je sais que ton sang vif aidait à secouer mon cœur et qu'il ne me reste pour vivre que ta pierre à sceller dors dors maintenant que je crois qu'un jour viendra où le rêve envahira le reste où ce qui restera de ta terreuse aurore aura troué le drap trouvé l'œil où éclore

cox 23/07/2008 18:59

merci !quel plaisir de lire ce conteça détend en rentrant d'une chaude journée de boulotmerci et bisouscox

Nathalie 23/07/2008 18:28

Merci pour ce très beau conte !Partir dans l'imaginaire fait beaucoup de bien .Bonne soirée

Muriel des Secrets de Muriel 23/07/2008 18:18

j'aime bien te lire le soir alors je m'imprimeet je dégustemerci encore de ta belle histoire

@nne marie:0010: 23/07/2008 12:06

   Petit coucou vite fait, bien fait ! ! lol ! ! Bisous du pays de Râ ! !
:0010:
@nne marie

Dame Maryse de Paris 23/07/2008 12:00

ah, merci, merci pour cette jolie histoire, que je vais raconter à mes petites- filles...bonne journée et bisous

Mimisamba(33) 23/07/2008 11:50

Oui, sauf qu'aujourd'hui, les 3 méchantes fées/sorcières auront plus de mal à trouver une jeune vierge !!! (lol) et obéissante de surcroît... Bonne journée ensoleillée !Mimi 

chantal 23/07/2008 11:48

Merci pour la bele histoire, c'est vrai qu'avec beaucoup d'amour et de compréhension, la vie pourrait être tout autremais les hommes sont ceux qu'ils sont et parfois il faut une belle histoire pour qu'ils prennent conscience de la réalitéBonne journée et gros bisousChantal

Linda et Picasso :0079::0071: 23/07/2008 11:07

Je l'imprime et je la lis au calme se soir .... dit hubert c'est notre ami reeves? ;))))

Tina 23/07/2008 10:45

Merci pour la fin de ce merveilleux conte, passionnant du début jusqu'à la fin. J'adore , rime avec encore .....Bonne journéeBisesMartine

milise 23/07/2008 10:18

Très joli conte, je ne le connaissais pas. MerciMilise

françoise 23/07/2008 10:16

merci pour ce joli conte. bonne journéz

sandrine 23/07/2008 10:04

Merci pour cette magnifique histoire,à quand la prochaine?Bonne Journée

marie 77 23/07/2008 09:34

merci pour la fin de ce conte, c'est toujours l'amour qui triomphe, un peu de rève en ce début de journée qui va être en plus ensoleillée.bonne journée.

Dominique 23/07/2008 09:28

Merci infiniment pour cette très belle histoire si bien contée !

JOe 23/07/2008 08:55

Merci pour la fin de l'histoire. Et je n'aurai pas peur des 3 vieilles si je les rencontrais: je ne suis ni vierge  ni obéissante!!!!!! Bizzzzzzzzzzzzzzz

amc14 23/07/2008 08:52

merci Soazic pour ce beau conte de fées, pour ma part je ne le connaissais pas du tout et donc j'étais suspendue à mon écran ! bises Anne-Marie14

MissParker 23/07/2008 08:45

Une très belle fin, comme on les aime ... digne d'un conte de fée !!! Hihihi !!!Bonne journéeBisous de MissParker

Viviane 23/07/2008 08:16

une histoire comme je les aime ou l'amour triomphe à la fin, et tu nous la racontes si bien. Mais quand je me promenerai en bord de Loire et près des chateaux je serai vigilante, on ne sait jamais... En tout cas merci, bonne journée et baisers. Viviane

line 23/07/2008 08:00

merci  pour la suite de ce conte superbe.....bonne journée line

jabadao59 23/07/2008 07:59

Aucune chance avec moi... ça fait bien longtemps que je ne suis plus vierge....................................arf arf arf!!!!

Malélé 23/07/2008 07:30

Une fin heureuse et une histoire d'amour voila un vrai conte de fées ! je vais regarder les châteaux autour de moi et vérifier s'il y a des ponts en face ....Bisous de Malélé

Yvon 23/07/2008 07:28

je ferai attention dimanche lorsque j'irai me promener au bord de la Loiretrès joli contebisous et bonne journée

oceanie67 23/07/2008 07:11

oh je l'attendais avec impatience cette suite !!!ahh l amouuuuuuuuuuur mdrtrès belle histoiremerci m'dameje vais voir les chateaux différement maintenantgrace à toibizzz

chris41 23/07/2008 07:11

Merci soizic pour ce merveilleux comte Donnes nous en d'autres de temps en tempsBonne journée sous le soleilBizzz  chris41

Circé 23/07/2008 06:31

Moi aussi j'avais hâte de connaître la suite .... C'est une superbe histoire et elle va me tenir compagnie toute la journée, car je la relirais au bureau. Très bonne journée et vivement le prochain conte.

josie 23/07/2008 06:17

Bonjour, j'avais hâte ce matin en me levant de connaitre la suite de ce très beau conte. Ouf, tout finit très très bien. Merci de nous faire rêver Bonne journée ensoleillée comme ici A bientôt avec de nouvelles histoires Bises amicales 

Mimisan 23/07/2008 02:14

Voilà voilà.... en prenant mon petit déjeuner tardif, j'apprends que tout est bien qui finit bien :DMais j'ai la chance de retourner à Azay-le-Rideau, je serai peut-être plus méfiante qu'avant!Bonne journée :D

Qui Est Mamigoz ?

  • : Chez Mamigoz
  • Chez Mamigoz
  • : Tout faire avec rien, mais le faire bien. Free point de croix, tutoriels détaillés, cuisine bistro ou exotique, écologie-économie. Le savoir-faire de Mamigoz rien que pour vous.
  • Contact

Ma BOUTIQUE

BOUTIQUE MAMIGOZ

 

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger

Recherche

Logos

logo-Ptitchef-mamigoz.jpg

logo Copains

recettes-de-cuisine-logo-11--copie-2.gif

Reine 45x60

roi 45x60

Tartines-grillees-au-chevre-frais-tomates--lardons--et.jpg

Logo2-Prince-de-Bretagne-Mamigoz.jpg 

Logo 150 250

 

quiquipost_logo1.gif

 

Visiteurs