Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 01:00

(Grille gratuite)

 

Mamigoz en pays catalan à la découverte de Perpignan

 

Carte brodee-Perpignan-Mamigoz


Préfecture des Pyrénées Orientales

Perpignan fait partie de la région Languedoc-Roussillon.

 

Rivière la Basse

(Photo Google)


La ville traversée par la Têt et son affluent La Basse

a connu en 1986 une importante inondation

qui détruisit une partie de l’ancienne gare routière

du centre ville.

 

Perpignan - les toits

(Photo Google)

 

Située à 190 km de Barcelone,

Perpignan est la plus méridionale

des grandes villes de France métropolitaine.

La ville s’est développée à l’ouest de

Château-Roussillon

  emplacement de la cité antique de

Ruscino qui donna son nom au Roussillon.

 

Le forum - vestiges

(Photo Google)


Dotée d’un forum monumental sous Auguste,

Château-Roussillon est ensuite occupée par les Wisigoths

puis par les Arabes.

 

Chapelle Sainte Marie Saint Pierre (Photo Google)


Au Moyen-âge les comtes de Roussillon

résidaient à Château-Roussillon

avant de s’établir à Perpignan,

une chapelle dédiée à Sainte Marie et Saint Pierre

et une tour ronde haute de 20 mètres

subsistent de nos jours.

 

La tour ronde

(Photo Google)


La conservation de la tour sur le site de Château-Roussillon

est à l’origine de la légende de Guillem de Cabestany.

Le jeune chevalier devenu l’amant de Saurimonda

femme  du cruel Comte Ramon fut tué par l’époux bafoué

qui fit servir son cœur cuisiné à l’infidèle,

la jeune femme se suicida

en se jetant du haut de la tour du Château.


La légende perdure et pourtant il est attesté que Saurimonda

survécut à son époux et se remaria avec Adémar de Mosset.

 

 Perpignan---photo-bleue-2.jpg(Photo Google)


Entre 1276 et 1344

Perpignan est la capitale du royaume de Majorque

constitué par Jacques le Conquérant pour son fils cadet.


Perpignan---le-soir-2.jpg

(Photo Google)


En 1346 la peste noire décime une grande partie

de la population de la ville.

 

Louis XI - 8 

(Photo Google)


Louis XI – 1423-1483 - occupe Perpignan en 1463,

la ville se révolte contre les Français  en 1473,

durant le siège terrible qui se termine le 2 février 1475

la ville reçoit le titre de Fidèle ville de Perpignan

décerné  le 21 janvier 1474 par leRoi Jean II d’Aragon.

 

 

Louis XIII (1) (Photo Google)


Enfermée dans des remparts puissants Perpignan

devient un enjeu entre la France et l’Espagne,

assiégée durant dix mois par les armées

de Louis XIII – 1601-1643 -

la citadelle cède le 9 septembre 1642.

La ville est annexée au royaume de France en 1659.

 

Castillet - rivière

(Photo Google)


Les remparts renforcés par Vauban ont été détruits en 1904

pour étendre la ville sur la plaine du Roussillon,

seuls subsistent le Castillet, le Palais des Rois de Majorque,

des casernes, des souterrains

et une partie des remparts épargnés.

 

Castillet - aujourd'hui

(Photo Google)

 

Edifié en briques en 1368

sur ordre de l’infant Don Juan d’Aragon  

le Castillet emblème de Perpignan

était à l’origine la porte principale de l’enceinte de la ville.

 

Castillet - porte Notre-Dame

(Photo Google)


En 1478 Louis XI transforme le Castillet en prison d’état,

le pont-levis est supprimé,

les fenêtres garnies de grillages en fer.

En 1481 la Porte Notre-Dame du Pont

aussi appelée Petit Castillet est juxtaposée à l’édifice.

 

Castillet - le pont - dessin

(Photo Google)


Au sous-sol du Grand Castillet se trouve le cachot blanc,

au premier étage la chambre du Gouverneur,

au deuxième étage la chambre des fanatiques

et la chambre des tortures.

 

Castillet - peinture

(Photo Google)


Au sous-sol du  Petit Castillet se situe le cachot noir,

au premier étage la chambre des galériens,

au deuxième étage la chambre des soldats détenus

et la Chapelle,

au troisième étage la chambre des prisonnières.

 

Castillet - dessin 1842

(Photo Google)


En 1542 Charles Quint fit couvrir le Castillet d’un bastion,

les matériaux provenaient de la Chapelle Notre Dame du Pont

qui fut démolie ainsi que les maisons du faubourg.

 

La Vierge du Castillet

(Photo Google)


La statue de la Vierge qui ornait la chapelle

fut placée par la suite dans une simple niche

sur la façade du Castillet.

 

Castillet - le musée

(Photo Google)


Le Castillet épargné lors de la démolition des remparts

en 1904 abrite aujourd’hui

le Musée  Catalan des Arts et Traditions Populaires

aussi appelé la Casa Pairal.

 

Castillet - la nuit

(Photo Google)


En 1948 le bibliothécaire du Castillet

intrigué par une fenêtre bouchée dans le mur du Petit Castillet

la fit ouvrir, le squelette d’un enfant allongé reposait

dans un réduit fermé par une porte en bois

doublée de lames de fer.

Si les prélèvements effectués ont permis de déterminer

que l’enfant fut emprisonné à la fin du 19ème siècle,

nul n’en connaît la raison…

Etait-il fou ?

Sa famille voulait-elle se débarrasser de lui

par haine ou par cupidité ?

Quel forfait avait-il commis ? …

 

 

Palais - façade

(Photo Google)


En 1276 Jacques II Roi de Majorque

fait de Perpignan sa capitale

et fait édifier un palais entouré de jardins.

Achevé en 1309 l’édifice appelé Château de Perpignan

prend  le nom de Palais des Rois de Majorque au 19ème siècle.

 

Palais - intérieur

(Photo Google)


Organisé autour de trois cours

le Palais comporte  la salle de réception,

la chapelle basse dite de la Reine

et au-dessus la chapelle haute dite de Sainte Croix,

les appartements du Roi et ceux de la Reine,

sur les côtés les communs, les écuries et les hangars.

 

Palais - arcades

(Photo Google)


Au 14ème siècle une ménagerie peuplait le château,

on pouvait y voir des loups,

des ours et des lions dans les fossés,

des perroquets, des autruches et des paons,

des lévriers, des lapins

et une fauconnerie pour la chasse du roi.

 

Cathédrale et rue

(Photo Google)

 

Devenue Cathédrale en 1601, l’église Saint Jean Baptiste

commencée en 1324 est consacrée le 16 mai 1509  

soit 185 ans après la pose de la première pierre.

 

La cathédrale - le campanile

(Photo Google)


Le campanile en fer forgé date du 18ème siècle,

le bourdon de 5 tonnes fondu en 1418 est  

une des plus anciennes

et des plus grosses cloches de la région.

 

 orgues de la cathédrale

(Photo Google)


Réalisé à la fin du 15ème siècle

le buffet d’orgues de la Cathédrale

haut de près de 20 mètres  

 était à l’origine fermé par deux volets peints

de 12 mètres de haut sur 4 mètres de large,

aujourd’hui accrochés sur les murs d’une des chapelles latérales

ils représentent le baptême du Christ

et la fête chez Hérode.

Le buffet d’orgues est classé Monument Historique

depuis février 1899, les volets le sont depuis février 1964.

 

Saint Jean le Vieux

(Photo Google)


L’église Saint Jean Le Vieux consacrée le 16 mai 1025

abrite une communauté religieuse en 1102,

son clocher est rehaussé en 1709

de trois étages de briques et de marbre blanc.


A la fin du 19ème siècle,

une usine électrique est installée dans l’église,

sérieusement détérioré l’édifice est en partie restauré en 1970

et sert actuellement d’entrepôt pour la Cathédrale.

 

le Christ de Saint Jean le Vieux

(Photo Google)


Le portail méridional en marbre blanc est orné d’un Christ

dont l’attitude est saisissante.

 

 

Le Campo Santo

(Photo Google)


Construit au début du 14ème siècle

le cloître cimetière de Saint Jean dit Campo Santo

a été utilisé jusqu’à la Révolution française.

Seuls les membres de la noblesse et de la haute bourgeoisie

étaient inhumés sous les arcades gravées aux armes des familles

Les moins fortunés étaient enterrés dans un ossuaire

au centre du cloître.


   En 1825 l’aile ouest du cloître est démolie

et remplacée par les bâtiments du nouveau séminaire.

De 1907 à 1982 la Gendarmerie Nationale

et les Archives départementales occupent les locaux

Le Campo Santo est classé Monument Historique depuis 1910.

 

Carillonneur

(Photo Google)

 

  Utilisé lors des grandes fêtes religieuses

et le samedi après-midi le carillon de la Cathédrale

est installé dans le clocher de l’église Saint Jean le Vieux.


Réalisé au Mans le carillon de style flamand à coups de poings

est d’abord présenté à l’exposition universelle de Paris

où il est utilisé pour la première fois le 1er mars 1878,

les 46 cloches bénies le 2 mai 1880 entrent en fonction en 1895.

     Le carillon est classé Monument Historique depuis 1990. 

 

 

loge de mer - édifice

iod(Photo Google)


Edifiée en 1397 puis agrandie en 1540 la Loge de Mer

était le siège d’un tribunal chargé de régler les litiges

liés au commerce maritime.


Cette institution typiquement catalane

ne se retrouve qu’à Barcelone,

Valence et Palma de Majorque.

 

loge de mer - vitrail

(Photo Google)


Symbole de prospérité l’édifice est situé au centre de la ville,

la place se nommait alors Place des riches hommes.

 

loge de mer - bateau-

 (Photo Google)

 

 

La destination maritime de l’édifice

est symbolisée par un navire en fer forgé

scellé à l’angle du bâtiment.

Transformé en théâtre au 18ème siècle

puis en relais de poste après la Révolution,

l’édifice est occupé en 1842 par le Café de France.

 

pénitents noirs

(Photo Google)

 

 

Créée en 1419 par Saint Vincent Ferrier moine dominicain

la procession de la Sanche ou Sang du Seigneur

se déroule chaque Vendredi Saint

dans le cœur historique de Perpignan.

 

pénitents rouges

(Photo Google)

 

Jusqu’au 19ème siècle la confrérie de la Sanche,

pénitents et flagellants avait pour mission

d’accompagner les condamnés à mort au gibet

et d’ensevelir leurs dépouilles

afin de leur assurer une sépulture chrétienne.

 

pénitents - procession

(Photo Google)

 

 

Les membres de la Confrérie font  revivre la passion du Christ,

une cloche de fer à la main un pénitent vêtu de rouge

conduit et rythme la procession,

les Templiers ferment la marche.

 

Marché médiéval (Photo Google)

 

En septembre le marché médiéval

regroupe stands et animations sur le parvis de la Cathédrale.

Le matin se déroulent les combats de chevaliers.

 

 

Perpignan - les arbres

(Photo Google)

 

La ville de Perpignan comporte 5 arrondissements

avec un maire à la tête de chacun d’eux.

 

 Centre historique

(Photo Google)

 

Le centre de Perpignan est composé de maisons

de trois à cinq étages peintes de couleurs chaudes.

Les toits sont recouverts de tuiles rouges.

 

Au sud de la ville le quartier du Moulin à vent

 fut construit  vers 1962 pour loger les rapatriés d’Algérie,

véritable ville-nouvelle on y trouve administrations et écoles,

le parc des Sports et l’Université de Perpignan.

 

Gare-de-Perpignan-2.jpg

(Photo Google)

 

Le 27 août 1965 Salvador Dali – 1904-1989 - déclare

"  la façade de la gare de Perpignan

est le centre cosmique du monde ".

 

Les Dragons Catalans

(Photo Google)

 

Ville sportive Perpignan est représentée par

Les Arlequins Perpignanais club de rugby à XV

et Les Dragons Catalans seul club français de rugby à XIII

à évoluer dans le championnat européen de la Super League.

 

 

le canigou - les fleurs

(Photo Google)

 

 

Situé au sud –ouest de la ville le Pic du Canigou

culmine à  2784 m d’altitude.

Durant la Seconde Guerre mondiale

les scouts de la Troupe Notre-Dame la Real de Perpignan

érigent au sommet du Pic du Canigou

une croix forgée toujours en place.


Depuis chaque année les scouts de la Real gravissent le pic.

 

 

le canigou - orgues

(Photo Google)

 

Tous les ans, le 22 juin à l’occasion de la Saint Jean,

des centaines de personnes  montent au sommet du Canigou

pour allumer un feu et redescendre au matin

avec des torches enflammées pour transmettre

les feux de la Saint Jean dans toutes les directions.

 

le canigou - sommet (Photo Google)

 

Chaque année se déroule la Course du Canigou,

épreuve de course nature longue de 30 km 

entre Vernet les Bains à 650 m et le Pic du Canigou à 2784 m.

 

Saint Martin du Canigou - vue générale

(Photo Google)

 

Fondée vers 997 par Guifred II Comte de Cerdagne,

l’Abbaye Saint Martin du Canigou

est nichée derrière un piton rocheux

à 1094 mètres d’altitude .

L’église consacrée le 10 novembre 1009

est dédiée à la Vierge, à Saint Martin et Saint Michel.

 

Saint Gaudérique - dessin

(Photo Google)

 


En 1014 les moines déposent dans l’abbaye

les reliques de Saint Gaudérique

– Reliques dérobées dans l’église de Viéville

son  village natal –

aujourd’hui Saint Gaudéric dans l’Aude.


Décédé en 900 Saint Gaudérique fêté le 16 octobre

est renommé pour son pouvoir sur la pluie et le beau temps,

patron du Roussillon et de Perpignan

il est représenté avec un bâton et un épi de blé.

Un des quartiers de Perpignan porte son nom.


En 1648 l’abbaye offre une partie des reliques à Louis XIII

qui les confie à l’abbaye du Val de Grâce de Paris,

le reste est transporté en  1783

en l’église Saint Jean de Perpignan.

 

Saint Martin du Canigou - intérieur

(Photo Google)

 

 

De nombreux bâtiments furent détruits

lors du tremblement de terre de 1428.

Les religieux sont expulsés sous la Terreur,

le monastère est transformé en carrière de pierres,

le cloître les sculptures et le mobilier sont pillés.

 

Saint Martin du Canigou - tour carrée

(Photo Google)


Voulus par l’évêque de Perpignan,

les travaux de restauration débutent en 1902.

La vie spirituelle renaît en 1983, date de leur achèvement.

 

 

Perpignan - fin de journée

(Photo Google)

 

Une dernière soirée à Perpignan,

Mamigoz songe déjà à de nouvelles découvertes.

La France est si belle et le monde si vaste …

 

Carte brodee-grille-Perpignan-Mamigoz

 

Nom-Perpignan-Mamigoz

 

Bonne journée

Mam-Soazic-new.gif 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 01:00

 

Mamigoz et Tacoz découvrent la Fête du Citron de Menton.

   

Carte brodee-Menton-Mamigoz

   

Leurs petits-enfants Rosen, Ronan et Tugdual

les accompagnent.

 

001 - carte

(Photo Google)

 

Située à 12 km de Monaco,

Menton est une célèbre station touristique de la Côte d’Azur.

 

007 - frontière

(Photo Google)


Commune des Alpes Maritimes,

Menton est située à la frontière italienne

la ville frontière côté italien est Vintimille-

 

004 - campanile

(Photo Google)


La ville ouverte sur la Méditerranée possède un campanile.

 

Menton - Emile Appey

(Photo Google)

 

Acquise en 1346 par Charles Grimaldi de Monaco,

Menton resta propriété des princes monégasques

pendant cinq siècles, jusqu’en 1848.

 

003 - climat 

(Photo Google)


En 1848 les habitants de Menton et de Roquebrune

excédés par les taxes prélevées sur l’exportation des citrons,

leur principale ressource,

entrent en conflit avec le Prince Florestan 1er de Monaco.

 

Le Dieu Janus

(Photo Google)

 

Les deux cités se déclarent Villes Libres

et se placent sous la protection du Roi de Sardaigne.

 

Le caméléon

(Photo Google)


En 1861 Menton et Roquebrune

se prononcent en faveur de leur rattachement à la France,

Napoléon III – 1808-1873 -

verse en dédommagement  4 millions de francs

au Prince Charles III de Monaco  - 1818-1889 –

 

Le drakkar

(Photo Google)


Suite à l’armistice du 24 juin 1940,

les deux tiers du territoire de la commune

furent annexés par l’Italie jusqu’au 8 septembre 1943

date à laquelle elle fut entièrement occupée par les Allemands

jusqu’à la libération le 8 septembre 1944.


Château fort (Photo Google)


Menton dispose d'un climat méditerranéen exceptionnel

avec des hivers doux et ensoleillés

et des étés chauds et secs.

 

agrumes

(Photo Google)

 

Son ensoleillement exceptionnel favorise

la culture des orangers, citronniers,

palmiers et mimosas.

 

la tortue

(Photo Google)


Menton était le lieu de villégiature privilégié des notables

et de la haute bourgeoisie qui aimaient s’y retrouver

entre gens fortunés.

Rois, princes et artistes fréquentent les palaces

ou se font construire de splendides villas.

 

Le Taj-Mahal

(Photo Google)


A cette époque il est de bon ton de passer l’hiver

sous le soleil de la Côte d’Azur.

Dès 1896 une parade a lieu chaque année

afin d’animer la ville en cette morne saison,

ce défilé est déjà un succès,

puisque la Reine Victoria en personne est venue y assister

et admirer le somptueux feu d’artifice tiré sur la baie.

 

River Boat

(Photo Google)


 

En 1929 un hôtelier organise une exposition de fleurs

et d'agrumes dans les jardins de l'Hôtel Riviera.

Le succès est tel que dès l’année suivante

des chariots d'arbustes plantés d'oranges et de citrons

parcourent les rues de la ville.

 

parterre de fleurs (Photo Google)

   

La Fête du Citron naît en 1934.

Deux ans plus tard a lieu la première exposition d'agrumes

et de fleurs dans les jardins Biovès.

 

Citrons - légende

(Photo Google)

 

La légende du citron de Menton remonte au paradis terrestre,

Eve chassée par Dieu emporte un de ces fruits dorés

et cherche à l’enterrer pour ne pas subir à nouveaula colère divine,

la douceur de Menton la séduit, la végétation était si luxuriante

qu’elle y plante son trésor et c’est ainsi que les citrons prirent Menton comme terre de prédilection.

 

Les pigeons

(Photo Google)


Durant trois semaines entre février et mars

Menton fête son emblème légendaire, le citron.

L’agrume est à l’honneur

et la ville se colore en jaune et orange.

 

Le Colisée

(Photo Google)


La Fête du Citron à Menton,

est un évènement unique au monde,

elle attire chaque année plus de 250 000 visiteurs.

145 tonnes d’agrumes sont nécessaires à la réalisation 

des somptueux décors et des chars confectionnés

par plus de 300 professionnels

sur un thème différent chaque année.

 

 011 - affiche

(Photo Google)


La 78ème Fête du Citron de Menton

s’est déroulée du 18 février au 9 mars 2011

le thème choisi était celui des Grandes Civilisations.

 

les jardins Biovès

(Photo Google)


Face au Casino, dressés sur des parterres de fleurs,

les motifs géants composés d’agrumes

sont exposés dans les jardins de Biovès.

Ces impressionnantes créations peuvent atteindre

10 mètres de haut et peser 15 tonnes.

 

Le chapeau rouge

(Photo Google)

 

Les mardis et vendredis soirs les jardins de Biovès

deviennent jardins de lumières,

les motifs d’agrumes éclairés deviennent alors féeriques.

 

 

Pyramide Inca

(Photo Google)

 

Le Corso des fruits d’or 

est la manifestation la plus populaire

et la plus attendue de la Fête du Citron,

la grande parade des chars se déroule

les dimanches après-midi le long de la Promenade du soleil.

 

Brésilienne

(Photo Google)

 

Orchestres, groupes folkloriques et majorettes

escortent les chars et créent l’ambiance

au cœur d’une pluie de confettis.

 

Corso nocturne

(Photo Google)


Les jeudis les Corsos en nocturne mettent la ville en fête.

Dans une féerie de lumière, les citrons, oranges, clémentines, pamplemousses, mandarines, cédrats

exposent leurs robes de soirée brillantes et scintillantes.

Un splendide feu d’artifice tiré depuis la baie du Bastion

termine la soirée en apothéose.

 

escorte

(Photo Google)


Le Festival des Orchidées présente au Palais de l’Europe

les plus beaux spécimens dans un décor exotique

de verdure et de jeux d’eau.


 Le cheval de Trois

(Photo Google)


Le Salon de l’Artisanat propose les produits dérivés du citron,

confitures, gelées, miel et liqueurs, savons et parfums.

 

Le Moulin Rouge

(Photo Google)


Sculpteurs sur bois, graveurs sur verre, céramistes,

peintres et décorateurs sont également présents

au Palais de l’Europe.

 

 

Le Ponte Vecchio

(Photo Google)

Avant de quitter Menton une pensée pour tous ceux

qui durant des mois ont travaillé à créer ces merveilles

pour le bonheur de milliers de spectateurs

venus du monde entier.

 

Le coeur

(Photo Google)


Et merci à tous ces passionnés qui au dernier moment

habillent les carcasses de fil de fer

de tonnes de fruits retenus magiquement

par 500 000 élastiques ! …

 

009 - timbre

(Photo Google)


Un joli timbre pour la collection de Rosen

en souvenir de cette belle journée …


Menton -Mamigoz

 

nom-Menton-Citron-mamigoz

 

Bonne journée

Mam'Soazic-new

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 01:00

(Grille gratuite)

 

Mamigoz à Stonehenge

sur les traces des hommes préhistoriques

 

Carte brodee-Stonehenge-Mamigoz-copie-1


Retour en arrière au temps lointain

de l’âge du bronze.

 

Vue aérienne

(Photo Google)


C’est dans le comté de Wiltshire

au sud de l’Angleterre

que se dresse depuis 5000 ans

le plus beau monument mégalithique d’Europe.

 

Sud de l'Angleterre

(Photo Google)


Stonehenge dont le nom signifie

les pierres suspendues

est situé à 13 km au nord de Salisbury,  

classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

depuis 1986,  

 le site attire près d’un million de visiteurs

chaque année.

 

Stonehenge - la magie 

(Photo Google)


Les voyageurs qui aperçoivent Stonehenge pour la première fois sont saisis par la magie de ce monument primitif.

 

lourdes pierres 

(Photo Google)


Elaborée selon un plan très précis

la construction du site a exigé un effort titanesque

certains monolithes pesant 50 tonnes,

le chariot à roue n’existait pas encore

et il est difficile d’expliquer comment des pierres aussi lourdes ont été déplacées sur de très longues distances.

 

grands monolithes

(Photo Google)


On suppose que les monolithes ont été tirés

sur des traîneaux par des centaines d’hommes

puis mis en place au moyen de rondins,

de cordes, de leviers et d’échafaudages de bois.


Première phase 

Les bâtisseurs ont élevé un talus circulaire  d’environ 100 mètres de diamètre, délimité par un fossé peu profond,

deux monolithes indiquaient l’entrée du cercle,

un troisième dit Heel Stone était placé à l’extérieur de l’enceinte.

 

Heel stone

(Photo Google)


La Heel Stone 

est une pierre de grès entièrement brute,

sans aucune trace de taille ou d'intervention d'outils.

 

stonehenge - le fossé

(Photo Google)


Au fond du fossé ont été découverts

des restes d'outils ayant servi au creusement :

pioches faites de bois de cervidés,

pelles constituées d’omoplates de bovins.

Plus en surface,

la fouille a livré quelques tessons de poterie

et des monnaies romaines.

 

 Stonehenge - arc en ciel

(Photo Google)


En 1978 le  squelette d’un homme

soigneusement enseveli

fut découvert dans le fossé extérieur,

un bracelet de pierre, des silex

et des flèches à ses côtés

semblent indiquer que l’homme âgé d’environ 30 ans

a été tué par ces flèches.

Ses restes sont conservés au musée de Salisbury.

 

 les trous d'aubrey

(Photo Google)


Deuxième phase


56 cavités de grande dimension dites trous d’Aubrey

sont creusées sur le terre-plein,

des ossements humains et de petits objets

comme des épingles à cheveux en os

font  penser à des tombes.

 

deux pierres bleues

(Photo Google-  deux pierres bleues en premier plan)

 

Troisième phase  


Vers 1650 avant Jésus-Christ les pierres bleues

extraites des carrières du Pays de Galles

sont acheminées jusqu’à Stonehenge

sur plus de 200 km.


Hauts de 2 mètres environ les 80 menhirs

ont sans doute été embarqués sur des pirogues

attachées les unes aux autres puis traînés au sol

et disposés en fer à cheval en double rangée

au centre du cercle.

 

avenue

(Photo Google)


L’Avenue longue de 3 km part de la Heel Stone,

formée de deux fossés parallèles et des talus correspondants

elle a l’aspect d’une voie processionnelle

qui a probablement servi au transport

des pierres bleues.


Un monolithe, posé à plat sur la Chaussée

porte le nom de Pierre du Sacrifice.

 

CarhengeAtNight-2

(Photo Google)

 

Quatrième phase  

 Les pierres bleues sont remplacées

par 30 énormes monolithes de grès

surmontés de 30 linteaux,

40 pierres bleues sont récupérées

pour former un second cercle

à l’intérieur du premier.

 

 stonehenge - ciel bleu

(Photo Google)


En 2008 deux archéologues britanniques

étudient les pierres bleues

auxquelles on prête des vertus curatives

et en déduisent que Stonehenge était à la fois

un sanctuaire religieux et thérapeutique.


Ils fondent leur conviction sur la découverte

de sépultures de personnes mortes de maladies,

en particulier celle d'un jeune homme

enfoui avec des fragments de pierre bleue.

 

les cinq trilithes

(Photo Google)


Disposés en fer à chevalles  trilithes hauts de 7 mètres environ sont au nombre de cinq,

composés de trois monolithes de grès

formant des portiques

ils ont été travaillés à l’aide de boules de pierre

qui laissent des traces en vagues parallèles,

méthode caractéristique de l’Egypte antique.


Un bloc de grès allongé pesant près de 6 tonnes

porte le nom de Pierre d’autel,

d’une longueur de 4 mètres la pierre,

dont le nom peut prêter à confusion,

pouvait fort bien être à l’origine un menhir dressé

au milieu du monument.

 

pierre gravée

(Photo Google)


Les figures gravées d'un poignard

et de têtes de haches

ont été relevées sur l'un des piliers du trilithe sud.

 

les vestiges

(Photo Google)

 

Le cercle, tel qu'il se présente aujourd'hui,

est incomplet,  

de nombreux mégalithes ont disparu au Moyen-Âge

lorsque le site a été utilisé comme carrière.

 

stonehenge - ciel de feu (Photo Google)


En 1957 des piliers et linteaux ont été relevés

et replacés avec les moyens modernes du génie civil.

Stonehenge reste encore de nos jours un mystère

quant à sa vocation et de nombreuses théories

ont été avancées.

 

les druides (Photo Google)


Utilisé par les druides pour leurs cérémonies

le site existait bien avant l’arrivée des Celtes

sur le sol britannique.

Le Moyen Âge voit en Stonehenge

une danse des géants

ou une œuvre du diable.

 

légende de merlin

(Photo Google)


Selon certaines sources, les 460 pierres composant l'ensemble de Stonehenge représenteraient

460 monuments funéraires élevés à la mémoire

de 460 gentilshommes massacrés par les Saxons

et dont le roi Aurélius voulait honorer le souvenir.

 

Le chaos

(Photo Google)


Lorsque le roi Aurélius consulte Merlin,

magicien et astrologue,

ce dernier lui conseille d'envoyer des hommes

chercher le Ballet des Géants en Irlande.

Les guerriers incapables de lever

des pierres aussi lourdes font appel à Merlin,

les pierres devenues légères

grâce à une formule magique

sont embarquées sans difficultés

et amenées à Stonehenge

où elles se trouvent encore.


Cette version resta l'explication populaire

pendant des siècles.

 

stonehenge - photo rouge

(Photo Google)


Les nombreux restes humains retrouvés

laissent à penser que le site

était utilisé comme sépulture,

cette théorie reste peu probable car

Stonehenge ne possède ni couloir

ni chambre funéraire.

 

lignes de visées

(Photo Google) 


Des relevés scientifiques montrent que les mégalithes

s’ordonnent en des lignes de visée

mettant en valeur des phénomènes astronomiques.


Les cercles de trous correspondraient à une

machine à calculer

d’une précision étonnante,

l’anneau des trous se rapporterait

au cycle des éclipses lunaires …  

En déplaçant six pierres d’un trou chaque année

on peut prévoir tous les évènements lunaires

sur de très longues périodes.

 

stonehenge - calendrier (Photo Google)


Il est probable que les premiers fermiers néolithiques se servaient des indications fournies par ce calendrier pour déterminer la bonne saison pour semer et récolter.

 

Stonehenge - crépuscule

(Photo Google)


Du point de vue astronomique les calculs

et les résultats obtenus sont incontestables

et Stonehenge serait donc un immense observatoire démontrant les qualités technologiques et créatives exceptionnelles des hommes de la préhistoire.

 

solstices - lignes de calcul- dessin

(Photo Google)


Différents angles entre les pierres

matérialisent les solstices et les équinoxes,

les levers et les couchers de soleil et de lune.

 

Solstice d'été

(Photo Google)


Au solstice d’été le 21 juin

 les premiers rayons de soleil traversent le cercle

et viennent frapper la Heel Stone.

 

solstice d'hiver

(Photo Google)


Au solstice d’hiver

les rayons passent entre les deux trilithes

placés aux extrémités du fer à cheval intérieur.

 

le mystère

(Photo Google)
 

Malgré toutes les découvertes récentes,

Stonehenge restera pour toujours un endroit

des plus mystérieux.

 

maryhill - ensemble

(Photo Google)


Réalisée de 1918 à 1930 par Samuel Hill

– 1857-1931 -

la meilleure réplique de Stonehenge

est celle de Maryhill

dans l’Etat de Washington aux États-Unis.

 

maryhill - mémorial

(Photo Google)


Juriste et administrateur des chemins de fer

Samuel Hill dédia son œuvre

aux morts de la Première Guerre mondiale.

 

maryhill - dimensions

(Photo Google)


Construit en béton armé ses mesures

et son orientation sont conformes à l’original.

Le cercle des mégalithes est complet.

Le concepteur s'est attaché à donner au béton

une surface irrégulière évoquant la pierre.

 

carhenge - ensemble

(Photo Google)


Créé en 1987 par Jim Reinders à Alliance,

dans le Nebraska,  

Carhenge est une réplique de Stonehenge.

 Les pierres =  stone 

étant remplacées par

des voitures = car.

 

carhenge - 5 voitures

(Photo Google)


38 voitures américaines des années 50 et 60,

recouvertes de peinture grise

forment un cercle de 29 mètres de diamètre,

la Heel Stone est une Cadillac de 1962.

 

carhenge - rose et gris

(Photo Google)


L’auteur a conçu  cette œuvre comme un monument

à la mémoire de son père décédé en 1982.

 

départ de stonehenge

(Photo Google)

    

Il est temps pour Mamigoz

de quitter ce lieu magique

et de regagner sa Bretagne natale,

autre terre de légendes et de mystères.

 

Stonehenge-nappe2010-Mamigoz

 

 

Nom- Stonehenge-Mamigoz

 

Bonne journée

Mam'Soazic-new

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 01:00

 

 

(Grille gratuite)

 

Aujourd’hui Mamigoz nous propose une promenade

dans la baie de Saint Malo.

 

Carte brodee-Saint Servan-Mamigoz


La Tour Solidor est l’attraction touristique incontestée

de Saint Servan sur Mer.

 

Saint Servan - marée basse

(Photo Google)

 

Située à l’embouchure de la Rance

la ville de Saint Servan est édifiée sur l’emplacement

de l’ancienne cité gallo-romaine d’Aleth.

 

Situation de saint malo - carte

(Photo Google)

 

Saint Servan a été rattachée en  1967 à la ville de Saint Malo

dont elle est devenue un quartier.

 

Saint Servan - église Sainte Croix

(Photo Google)

 

Commencée en 1715, l’église Sainte Croix de Saint Servan

est ouverte au culte en 1743.

La tour est ajoutée entre 1833 et 1840.

 

orgues Sainte Croix de Saint Servan

(Photo Google)


Inauguré le 10 août 1980, le nouvel orgue de l’église Sainte Croix

remplace l’orgue détruit lors des bombardements d’août 1944.

 

Jeanne Jugan3

(Photo Google)

 

Jeanne Jugan en religion Sœur Marie de la Croix,

est née à Cancale en 1792.

Elle s’installe à Saint Servan en 1817

et entre comme aide-soignante à l’hôpital du Rosais.

Fondatrice des Petites Sœurs des Pauvres

décédée en 1879,

elle est béatifiée en 1982 par Jean-Paul II

et canonisée le 11 octobre 2009 par Benoit XVI.


Actuellement, 2 710 religieuses

accueillent plus de 13 000 résidents

dans 200 maisons sur les cinq continents.

 

tour solidor - ville

(Photo Google) 


Destinée à contrôler le trafic sur la Rance,

la Tour Solidor est un donjon édifié vers 1380

par le Duc Jean IV de Bretagne – 1339-1399 -

sous la direction de son architecte Etienne le Ture.

 

Tour solidor - petit port

(Photo Google)

 

Composée à l’origine de trois tours réunies par de petites courtines,

la tour repose sur les fondations d’une ancienne tour viking,

seuls la tour et le corps de garde subsistent aujourd’hui.

 


tour solidor - les quais

(Photo Google)

 

 

Jadis transformée en prison, la Tour Solidor

classée Monument Historique depuis juillet 1886,

héberge désormais le musée des cap-horniers.

 

barrage - estuaire

(Photo Google)

 

 

Etablie sur l’estuaire de la Rance,

l’usine marémotrice est une centrale électrique

tirant son énergie de la force des marées.

Elle est la première usine de ce type au monde.

 

barrage - vue aérienne

(Photo Google)

 

En 1961 deux barrages provisoires sont créés

pour assécher le site actuel de l’usine.

Les travaux du barrage débutent le 20 juillet 1963.

L’usine est inaugurée le 26 novembre 1966 par le Général de Gaulle, Président de la République.

 

barrage - centrale

(Photo Google)

 

L’électricité est produite par 24 turbines

fonctionnant à marées montante et descendante,

grâce à des pales orientables.

 

barrage - route nationale (Photo Google)

 

La route départementale 168 passe sur le barrage

et relie Saint Malo  à Dinard.

 

Saint Malo - vue aérienne

(Photo Google)

 

Avec près de 200 000 touristes chaque été,

Saint Malo est une des villes les plus visitées de Bretagne.


En 541, Saint Maclou, ermite venu du Pays de Galles,

s’installe sur le rocher qui prend le nom de rocher de Saint Malo.

 

La ville close - remparts

(Photo Google)

 

La  ville close est ceinturée de remparts

édifiés à partir du 12ème siècle,

posés sur le rocher ils ne tiennent que par le poids des pierres empilées.

 

ville-saint-malo.gif

 

(Photo Google)

 

 

L’Hermine figurant sur le drapeau de Saint Malo

rappelle l’appartenance de la ville au Duché de Bretagne.

Les corsaires utilisaient le rouge comme pavillon d’attaque,

la croix blanche est celle de tous les ports de guerre sous Louis XIV.

 

Saint Malo - voiliers -

(Photo Google)

 

Saint Malo doit son essor économiqueà la découverte des Amériques.

Les échanges commerciaux avec les Indes

font la fortune des armateurs

qui se font construire de splendides demeures

appelées les Malouinières.

  

malkouinière - dessin

(Photo Google)


Les Malouinières construites entre 1650 et 1730

à quelques kilomètres de Saint Malo

permettaient aux armateurs de vider discrètement

une partie de leur précieuse cargaison importée des  Indes

avant l’arrivée des percepteurs d’impôts du Roi.


Au nombre de 112 dans la région de Saint Malo

les Malouinières sont habitées pour la plupart.

 

Certaines sont ouvertes à la visite lors

des Journées du Patrimoine en septembre.

 

malouinière de la ville - baguer

(Photo Google)

 

 

Edifiée en 1715 à Saint Coulomb la Malouinière de la Ville-Baguer

propose une visite guidée du parc, de la chapelle

et de l’intérieur  avec les salons, la salle à manger

et le hall d’entrée.

Classé Monument Historique

le papier peint du grand salon date de 1820,

il représente l’arrivée de Pizarre chez les Incas.

 

Saint Malo - quatre bassins

(Photo Google)

 

 

Jadis point de départ de la Grande Pêche vers Terre-Neuve,

Saint Malo est aujourd’hui un port de commerce actif

composé de quatre bassins.

 

saint malo - toitures

(Photo Google)

 

Les ferries assurent les liaisons régulières avec la Grande-Bretagne, l’Irlande et les îles anglo-normandes de Jersey et de Guernesey.

 

tempête - tableau

(Photo Google)

 

Les marées de la baie de Saint Malo

sont parmi les plus importantes d’Europe,

l’amplitude entre les marées peut atteindre 14 mètres

et la plus grande prudence est recommandée aux promeneurs

et aux plaisanciers.


brise-lames -

 

(Photo Google)


Depuis 1698 des brise-lames plantés sur la grande grève

protègent les remparts du choc des vagues

particulièrement fortes lors des grandes marées.

 

cathédrale saint vincent - monument

(Photo Google)

 

La première église construite au 7ème siècle

fut détruite par les Francs,

reconstruite au 12ème siècle l’église de Saint Malo

devient Cathédrale en 1146.

 

cathédrale - carte postale

(Photo Google)

 

Classée Monument Historique la Cathédrale de Saint Malo

est dédiée à Saint Vincent de Saragosse.

 

Saint vincent - patron des vignerons

(Photo Google)

 

Durant les persécutions sous Dioclétien, Saint Vincent

né à Saragosse en Espagne fut emprisonné

et torturé avant de mourir le 22 janvier 304

– torturé sur une maie de pressoir il est devenu

le saint patron des vignerons, il est fêté le 22 janvier.

 

saint vincent - tableau

(Photo Google)

 

Sa dépouille livrée aux bêtes fut protégée par un corbeau,

le corps lesté d’une pierre et jeté à la mer revint sur le rivage,

les restes auraient été  transportés à Lisbonne en 1173…

On raconte que durant ce voyage deux corbeaux escortaient le navire.

 

cathédrale saint vincent - la flèche

(Photo Google)

 

Durant l’été 1944

la Cathédrale fut pilonnée par un destroyer allemand,

la restauration de la flèche s’achève en 1972,

les grandes orgues construites en 1977

remplacent l’orgue de 1893 détruit durant ce bombardement.

 

Cathédrale Saint Vincent - vitrail

(Photo Google)

 

La grande rosace a retrouvé sa splendeur vers 1971

à la fin des travaux de restauration de l'édifice

La  Cathédrale abrite les tombes de Jacques Cartier

et de René Duguay-Trouin.

 

carte ancienne de saint malo

(Photo Google)

 

 

La ceinture défensive de Saint Malo

est assurée par les remparts de la ville

et les forts construits sur les îlots proches de la cité

dont  Fort National, le Grand Bé, le Petit Bé et Cézembre.

 

Saint Malo - quatre bassins2

(Photo Google)

 

Classé Monument Historique depuis juillet 1886

 le château de Saint Malo a été édifié  par les Ducs de Bretagne,

à l’extérieur des remparts de la ville close.

 

château - les touriste

(Photo Google)

 

En 1424  le Duc Jean V fait construire le Grand Donjon.

La  tour La Générale est élevée en 1475 par le Duc François II.

 

Saint Malo - quatre bassins 4

(Photo Google) 


Devenue Reine de France Anne de Bretagne,

fille de François II, épouse de Charles VIII

puis de Louis XII,

fait bâtir en 1498 la tour Quic-en-Grogne.

 

Située à proximité d’une chapelle, aujourd’hui disparue,

dédiée à Saint Thomas de Cantorbéry ,

la nouvelle tour devait prendre le nom de Saint Thomas,

l’opposition des chanoines et de l’évêque de Saint Malo

aurait décidé Anne de Bretagne

à y faire graver la devise suivante  

 " Quic en Groigne, ainsi sera, c’est mon plaisir ". 

La devise inscrite sous les armes de la Duchesse

fut effacée durant la Révolution.

 

bastion de la galère (Photo Google)


La tour des Dames et la tour des Moulins

puis le bastion de la Galère

en forme de proue complètent l’ensemble défensif.

 

château - les casernes

(Photo Google)

 

En 1690 Vauban modifie les parties supérieures des tours

pour y installer des pièces d’artillerie,

deux bâtiments faisant office de casernes sont ajoutés

le long des ailes nord et est.

 

saint malo - hôtel de ville

(Photo Google)

 

Aujourd’hui les anciennes casernes

abritent les services de la Mairie,

La Tour Générale et le Grand Donjon accueillent

le Musée d’Histoire de la Ville et du Pays Malouin.


Rempart de la porte notre-dame

(Photo Google)

 

Instaurée en 1155 une meute de 24 dogues

était lâchée le soir sur la grève entourant les remparts de Saint Malo

pour assure la protection de la ville contre les intrus

et protéger les cargaisons des navires amarrés au port.


L’entretien des chiens du guet est couvert par

l’impôt pain du chien ou droit de chiennage.

les chiennetiers sont chargés de les dresser et les nourrir.

 

porte de saint malo

(Photo Google)

 

A 22 heures les portes de la ville étaient fermées,

une cloche dite Noguette sonnait  l’heure du couvre-feu,

une trompette en cuivre en  indiquait la fin le matin.


Le 7 mars 1770 Ansquer de Kerouartz officier de marine

tente d’escalader les remparts et est tué par les molosses,

la municipalité fait empoisonner tous les chiens. 

 

Blason de Saint Malo-2

(Photo Google)

 

Les chiens du guet ornent le blason de Saint Malo.


Leur habitude de s’en prendre aux mollets des imprudents

est à l’origine de la ritournelle  

 Bon voyage Monsieur Dumollet …

A Saint Malo débarquez sans naufrage.

 

Fort National - dessin

(Photo Google)


Imaginé par Vauban le Fort National

édifié sur une île proche des remparts de Saint Malo

a été construit en 1689 par l’ingénieur Siméon Garangeau.


Dénommé à l’origine Fort Royal il prend le nom de Fort Impérial

sous le premier et le second empires.

 

Fort National - brise-lames

(Photo Google)

 

En août 1944 les Allemands y détiennent durant 6 jours 380 malouins,

18 prisonniers périssent sous les obus alliés

qui détruisent une grande partie du fort et le corps de garde.

  Le fort reconstruit abrite aujourd’hui un musée.

 

Fort national - vague

(Photo Google)

 

Accessible à marée basse le Fort National

est classé Monument Historique depuis mai 1906.

 

Ile du grand Bé

 

(Photo Google)

 

Inhabitée l’île du Grand Bé

est située à 500 mètres des remparts de Saint Malo,

une chaussée cimentée surélevée

permet d’y accéder à marée basse.

 

Tombe de Chateaubriand

(Photo Google)

 

A l’ouest de l’île la tombe de Chateaubriand

repose sur un promontoire.

 

chateaubriand

(Photo Google)

 

 

Ecrivain et homme politique François-René de Chateaubriand

né à Saint Malo en 1768 est mort à Paris en 1848,

le cercueil est placé dans la tombe du Grand Bé le 18 juillet

après une messe grandiose à la Cathédrale de Saint Malo.

 

Le petit bé - vue générale

(Photo Google)

 

L’île du Petit Bé est située à proximité des remparts de Saint Malo

et à quelques dizaines de mètres du Grand Bé.

 

Le petit bé - le fort

(Photo Google)

 

Edifié au 17ème siècle le fort du Petit Bé ,

classé Monument Historique en 1921,

fait partie d’une ceinture défensive destinée à protéger Saint Malo

des attaques anglaises et  hollandaises,  

armé de 19 canons et de 2 mortiers il pouvait accueillir 160 soldats.

 

cézembre - île

(Photo Google)

 

 

La légende raconte que Saint Maclou après avoir traversé la Manche 

  aurait accosté sur l’île de Cézembre vers 538,

fortifiée par Vauban à la fin du 17ème siècle,

l’île servit ensuite de lieu de quarantaine.


Durant la Première Guerre mondiale l’armée belge

y installe une compagnie disciplinaire.

 

cézembre - vue aérienne

(Photo Google)

 

 

En août 1944 l’île fortifiée par les Allemands

comme élément du mur de l’Atlantique

est  pilonnée pendant près d’un mois par les Alliés,

plus de 20 000 bombes sont larguées,

les soldats allemands se rendent le 2 septembre

par manque d’eau potable.


Le terrain n’étant pas totalement déminé

l’accès reste interdit sur la plus grande partie  de l’île,

un bar-restaurant Le repaire des Corsaires,

ouvert uniquement à la belle saison accueille les visiteurs.

 

Jacques Cartier

(Photo Google)

 

 

Né à Saint Malo en 1491 Jacques Cartier

 est une des figures emblématiques de la Cité Corsaire,

en 1534 il est le premier Européen à décrire

les rives du fleuve Saint Laurent

et le territoire visité qu’il nomme Canada.

 

manoir de limoelou

(Photo Google)

 

Retiré dans son manoir de Limoëlou à Rothéneuf

Jacques Cartier meurt le 1er septembre 1557 de la peste

qui frappe la ville cette année là.

Son corps a été inhumé le jour même

dans la Cathédrale Saint Vincent.


En 1893 le nom de Limoilou fut donné à un arrondissement de Québec.

Classé Monument Historique depuis le21 février 1940

le Manoir de Limoëlou abrite aujourd’hui

un  musée dédié à Jacques Cartier.

 

Duguay-Trouin

(Photo Google)


Fils d’armateur René Trouin du Gué dit Duguay Trouin

est né le 10 juin 1673 à Saint Malo.

En 1689 il devient corsaire

et reçoit le commandement d’un navire en 1691.

Ses victoires contre les Anglais et les Néerlandais

au cours de deux dernières guerres de Louis XIV,

lui valent une ascension rapide dans la hiérarchie maritime

au point d’être anobli par le Roi.


Décédé à Paris le 27 septembre 1736

il est inhumé dans l’église Saint Roch

dans laquelle une plaque évoque son souvenir.


Depuis 1973 ses restes rapportés de Paris

sont conservés dans la Cathédrale Saint Vincent de Saint Malo.

 

Surcouf - portrait

(Photo Google)

 

Embarqué à 15 ans dans la marine marchande

Robert Charles Surcouf né le 12 décembre 1773 à Saint Malo

est promu capitaine à 20 ans.

Corsaire et marin intrépide à 28 ans,

il a déjà capturé plus de 50 navires ennemis.

 

Surcouf - tombeau

(Photo Google)

 

Surcouf est fait membre de la Légion d’honneur le 14 juin 1804

et Baron de l’Empire en 1810.

Décédé le 8 juillet 1827 à Saint Servan

il repose dans le cimetière de Rocabay à Saint Malo.

 

Surcouf - statue

(Photo Google)


Réalisée en 1903 la statue de Surcouf

le doigt pointé vers l’Angleterre

  est l’œuvre du sculpteur Alfred Caravaniez 

né le 7 octobre 1855 à Saint Nazaire.


Rotheneuf.jpg

 

(Photo Google)

 

Situés à 5 km de Saint Malo en direction de Cancale,

les rochers de Rotheneuf ont été sculptés de 1894 à 1910

par l’abbé Adolphe Julien Fouéré dit l’abbé Fouré – 1839-1910 –

 

Devenu sourd et muet à 55 ans il entame une fresque monumentale

et taille plus de 300 personnages

directement sur les rochers granitiques.

L’ensemble forme un jardin de pierre

de 500 mètres carrés surplombant la mer.

 

château - illuminations

(Photo Google - Hubert35)

 

 

La Course du Rhum, course en solitaire

se déroule tous les quatre ans au mois de novembre,

elle relie Saint-Malo à Pointe à Pitre en Guadeloupe.


Durant une semaine la ville en fête propose de nombreuses animations

et spectacles aux milliers de visiteurs

venus admirer les géants des mers.

Le soir le château illuminé offre un magnifique spectacle

de couleurs et de féérie.

 

Route du rhum 2010

(Photo Google)

 

Le départ de la 9ème édition a été donné

le dimanche 31 octobre 2010 à 13h02

– horaire adapté  à l’ouverture des journaux télévisés français qui retransmettent en direct l’évènement très médiatisé.

 

La première édition a été marquée par la disparition

d’Alain Colas

le 16 novembre 1978 à bord du trimaran Manureva.

 

Transat Québec

(Photo Google)


La Transat Québec-Saint Malo

se déroule tous les quatre ans en équipages.

 

La première édition en 1984

célèbre le 450ème anniversaire du premier voyage

de Jacques Cartier

dans le golfe du Saint-Laurent en 1534.

 

Saint Malo - la nuit

(Photo Google)

 

La nuit est tombée sur Saint Malo,

il est temps pour Mamigoz de quitter la Cité Corsaire

et de songer déjà à d’autres voyages.

 

Tour Solidor-Mamigoz

 

St Servan-nom-nappe-Mamigoz

 

Bonne journée

Mam-Soazic-new.gif


 

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 01:00

 

(Grille gratuite)

Découverte de la Corse pour Mamigoz

qui attend avec impatience le départ du Ferry.

 

Carte brodee-Corse-Mamigoz


Française depuis le 15 mai 1768,

la Corse surnommée Ile de Beauté

comprend deux départements.

 

carte de corse

(Photo Google)


Créés  le 1er janvier 1976 la Haute Corse et la Corse du Sud

correspondent respectivement aux anciens départements

du Golo et de Liamone existant de 1793 à 1811.

drapeau-corse

 

(Photo Google)


Le drapeau de la Corse a été adopté en 1755,

la tête de Maure rappelle la domination du royaume d’Aragon

sur les îles méditerranéennes. 

Le bandeau qui recouvrait les yeux a été surélevé

pour symboliser la libération du peuple corse.


 

ajaccio - vue sur les toits (Photo Google)


Capitale de la Corse Ajaccio est la préfecture de la Corse du Sud

et de la Collectivité Territoriale de Corse. 

 

Ajjacio -port de plaisance

(Photo Google)

 

Pour les uns la  ville aurait été fondée

par le héros grec légendaire Ajax

qui lui aurait donné son nom,

pour d’autres le nom est apparenté à un terme d’origine grecque

pouvant signifier bonne fortune ou bon mouillage.

 

cathédrale santa maria asunta

(Photo Google)


Inaugurée en 1593 la Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption

ou  Santa Maria Assunta

est classée Monument Historique depuis le 30 octobre 1906.

 

Napoléon Bonaparte  y fut baptisé le 21 juillet 1771,

le maître–autel a été offert en 1811 par Elisa sœur de Napoléon.

 

Ajjacio - les quais

(Photo Google)

 

En 1656 Ajaccio épargnée par la peste fut consacrée à perpétuité à Notre Dame de la Miséricorde apparue à un vieux paysan de Savone en 1536.

Le vœu est renouvelé tous les ans le 18 mars jour férié à Ajaccio.

La procession de la Madunuccia parée de joyaux est suivie avec ferveur.

 

 

ajaccio - bord de merl

(Photo Google)


En 1855 la colonie horticole de Saint Antoine,

premier bagne pour enfants, est construite à Ajaccio.

 1200 enfants de 8 à 20 ans venus de toute la France

y séjournent jusqu’en 1866 date de sa fermeture.

160 d’entre eux meurent victimes de conditions sanitaires désastreuses

et de la malaria qui infestait les zones insalubres

qu’ils étaient chargés d’assainir.


 ajaccio - monument napoléon - 1

(Photo Google)

 

La place d’Austerlitz est dominée par un imposant monument

réalisé en 1938 dédié à Napoléon 1er – 1769-1821 - 

  en haut de la pyramide la statue en bronze

est la réplique de celle de la Colonne Vendôme à Paris.

 

Napoléon roi d'Italie par Andréa Appiani

(Photo Google)


Napoléon Bonaparte né le 15 août 1769 à Ajaccio

est le fils de Charles Bonaparte

avocat au Conseil Supérieur de la Corse et de Letizia Ramolino.

 

Premier Consul de 1799 à 1804 puis Empereur de 1804 à 1815,

à la tête de la Grande Armée, dont ses fidèles grognards,

il conquiert la majeure partie de l’Europe

et place les membres de sa famille sur le trône

de plusieurs royaumes européens.

 

Bataille des Pyramides 

(Bataille des Pyramides - Photo Google)

 

 

Des victoires de légende

– Le Pont d’Arcole en 1796,

Rivoli en 1797,

Les Pyramides le 21 juillet 1798,

Marengo en 1800,

Austerlitz le 2 décembre 1805,

Wagram en 1809,

la Moskova en  1812 …  

 

l’Arc de Triomphe de Paris  est édifié  à la gloire de la Grande armée

 

L’épopée impériale prend fin le 18 juin 1815

avec la défaite de Waterloo.

 

Napoleon-et-Josephine-copie-1.jpg

(Photo Google, montage Picasa)

 

Le  9 mars 1796

Napoléon épouse Joséphine de Beauharnais

– 1763-1814 – née aux Trois-Ilets en Martinique.

Le divorce est prononcé le 20 décembre 1809.

 

sacre de Napoléon par David

(Photo Google)


Immortalisé par David

 le Sacre de Napoléon  et de Joséphine

se déroule le dimanche 2 décembre 1804

à Notre Dame de Paris en présence du Pape Pie VII.


La mère de Napoléon absente de la cérémonie

demande au peintre de lui attribuer

une place d’honneur dans les tribunes.


Marie-Louise-et-le-Roi-de-Rome-copie-1.jpg

(Photo Google)

 

Le 11 mars 1810 à Vienne

Napoléon épouse par procuration Marie-Louise

– 1791-1847 – fille de l’Empereur d’Autriche

Le mariage officiel est célébré au Louvre le 2 avril,

Napoléon est âgé de 40 ans son épouse de 18 ans.


Le Roi de Rome futur Duc de Reichstadt

 nait le 20 mars 1811 au Palais des Tuileries.

Il meurt à Vienne au Palais de Schönbrunn

le 22 juillet 1832 âgé de 21 ans.

 

Napoleon sainthelene

(Photo Google)

 

Déporté par les Anglais sur l’île Sainte Hélène

Napoléon meurt le samedi 5 mai 1821

officiellement d’un cancer de l’estomac

– l’hypothèse d’un empoisonnement à l’arsenic fut avancée

il est alors inhumé à Sainte Hélène

 

Maison de Longwood

(Photo Google)

 

Depuis 1858 la maison de Longwood et la vallée du Tombeau de Sainte Hélène sont propriétés de l’état français et gérées par le Ministère des Affaires Etrangères

Napoléon y séjourna du 10 décembre 1815 au jour de sa mort.

 

 

napoléon - sarcophage

(Photo Google) 


Le corps exhumé le 15 octobre 1840 est conservé aux Invalides

dans un sarcophage de porphyre rouge

posé sur un socle de granit vert des Vosges


ajjacio - les barques

(Photo Google)

 

Le 9 septembre 1943 Ajaccio se soulève contre l’occupant nazi.

Le 8 octobre 1943 le Général de Gaulle

se rend dans la capitale corse et déclare :

La Corse a la fortune et l'honneur d'être le premier morceau

libéré de la France.


Durant toute cette période, aucun juif n'a été exécuté

ni déporté en Corse, grâce à la protection accordée

par ses habitants et son administration.

Cette particularité permet aujourd'hui à la Corse

de prétendre à devenir Juste parmi les Nations.

 

 

Tino Rossi

(Photo Google)

 

Constantin Rossi dit Tino Rossi né le 29 avril 1907 à Ajaccio

est décédé le 26 septembre 1983 à Neuilly sur Seine,

chanteur et acteur il a vendu plus de 400 millions de disques.

La chanson Petit Papa Noël, écrite par Raymond Vinci

sur une musique d’Henri Martinet,

est interprétée pour la première fois en 1946

par Tino Rossi dans le film Destins,

Son interprète est 

  le premier chanteur français à obtenir un disque d’or

et le seul à avoir reçu ce disque en or massif 24 carats.


En 1952 il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur,

Officier en 1976 puis Commandeur en 1982.

 

iles-sanguinaires-2.JPG

(Photo Google) 


A l’entrée du golfe d’Ajaccio quatre îlots de porphyre rouge

constituent l’archipel des Sanguinaires.

La tour de la Parata est une ancienne tour génoise

construite en 1608.

Edifié en 1870 sur la Grande Sanguinaire

le phare est automatisé en 1985

date à laquelle le dernier résident quitte l’île.

Le sémaphore mis en service en 1865 est désarmé en 1955.

 

Bastia - le port

(Photo Google)

 

Classée Ville d’Art et d’Histoire

Bastia est le premier port de Corse.

La ville basse avec ses ruelles pittoresques

a conservé son cachet de port méditerranéen.


Bastia - la citadelle -

(Photo Google)

 

Pour se protéger des invasions venues de la mer,

les Génois établis en Corse ont édifié à partir de 1353 

  une citadelle ou bastille – Bastiglia – devenue Bastia.

La forteresse appuyée au donjon

est agrémentée d’un campanile du 16ème siècle.

Dans la cour est conservée la tourelle du sous-marin Casabianca

– échappé de Toulon en 1942

il effectua ensuite la liaison entre la Corse et l’Algérie.

 

Bastia - maisons de la citadelle

(Photo Google)

 

Situé dans l’enceinte de la Citadelle de Bastia

l’oratoire de Sainte Croix renferme le Christu Negru,.

Ce Christ en bois noir aurait été trouvé par des pêcheurs

au large du port en 1428,

il est porté en procession le 3 mai

par les membres de la confrérie de Santa Croce.

 

Napoléon en toge - 1

(Photo Google)


Classée Monument Historique depuis le 8 février 2008  

la statue en marbre de Carrare  

 de l’empereur Napoléon 1er en toge romaine

est l’œuvre du sculpteur florentin Lorenzo Bartolini.


Commandée en 1811 par Elisa Bonaparte – 1777-1820 –

sœur de Napoléon, la statue fut cachée par son auteur

dans une église près de Carrare lors de la chute de l’empire

et ce n’est qu’en 1854 qu’elle fut érigée place Saint Nicolas à Bastia.

 

bonifacio -citadelle

(Photo Google)


La ville actuelle de Bonifacio fut fondée entre 828 et 833 

  par Boniface II Marquis de Toscane

qui lui donna son nom.

La citadelle édifiée par les Génois est établie sur un cap de calcaire

long de 1600m et large de 100m.

 

Bonifacio - dessin

(Photo Google)

 

Composé de 189 marches lescalier du roi d’Aragon

  aurait selon la légende été taillé directement dans le calcaire

en une seule nuit par les troupes du roi lors du siège de 1420.

 

Il fut plus probablement réalisé par les moines franciscains

pour accéder à une source d’eau potable en bas de la falaise.

 

bonifacio - les falaises -

(Photo Google)

 

En 1528 la peste décime la population faisant plus de 4300 morts

sur les 5000 habitants que comptait la cité.

La Chapelle Saint Roch fut édifiée en 1529

à l’entrée de la ville à l’endroit où s’arrêta l’épidémie.

 

iles lavezzi - vue du ciel

(Photo Google)

 

 

Situées à 10 km au sud-est de Bonifacio,

l’archipel des Iles Lavezzi

constitué d’une multitude d’îlots, rochers et récifs

est la partie la plus dangereuse de la Méditerranée

pour la navigation.

 

naufrage de la sémilla te

(Photo Google)

 

Le 14 février 1855 la frégate La Sémillante quitte le port de Toulon,

à son bord 380 marins et 393 soldats

en partance pour la Guerre de Crimée.

Pris dans une violente tempête le navire de guerre

se brise sur un écueil.

Il coule dans la nuit du 15 au 16 février.

Tous les marins et tous les soldats périssent dans le naufrage.

 monument de la sémillante

(Photo Google)

 

Un monument érigé sur le rocher

signale le lieu du naufrage de la Sémillante.


cimetière de la Sémillante

(Photo Google)

 

Les 560 corps ramenés par la mer

reposent dans deux cimetières marins de l’île principale.

Seuls les corps du capitaine et de l’aumônier ont été identifiés.

 

iles lavezzi - le phare

(Photo Google)

 

Véritable paradis pour plongeurs,

depuis 1999 les Iles Lavezzi font partie de la réserve naturelle

des Bouches de Bonifacio.

 

Calvi - vue aérienne

(Photo Google)

 

Sous-préfecture de Haute-Corse

Calvi est située à l’extrémité nord-ouest de l’île,

ses habitants sont les Calvais.


Le golfe abrité des vents d’ouest sert de mouillage

pour les plaisanciers

et de point de ravitaillement pour les Canadair

lors des incendies fréquents de la fin de l’été.

 

Horacio Nelson

(Photo Google)

 

En 1794 les Anglais assiègent Calvi

sous les ordres du Général Stuart

qui compte parmi ses officiers Horatio Nelson

futur vainqueur de Trafalgar.

Le 12 juillet Nelson perd un œil lors d’un assaut,

le 10 août la garnison française se retire

après 40 jours de résistance.

 

Horatio Nelson – 1758-1805 – vice-amiral britannique

est mort le 21 octobre 1805 à Trafalgar

 

monument balkan

(Photo Google)

 

Le 15 août 1918 le vapeur Balkan

quitte le continent à destination de la Corse

avec 519 passagers dont 300 soldats permissionnaires,

dans la nuit le navire est torpillé par un sous-marin allemand

au large de Calvi.

Le  11 novembre 1999 un monument à la mémoire

des 417  disparus a été érigé à la sortie de la ville.

 

Calvi - monument Christophe Colomb

(Photo Google)

 

Calvi revendique la naissance de Christophe Colomb,

une stèle a été érigée à la base des remparts de la citadelle.

 

Calvi - citadelle

(Photo Google)

 

 

La Citadelle érigée lors de l’occupation génoise

possède une seule entrée jadis défendue

par un fossé à pont-levis avec herse.

 

Les remparts de la Citadelle  sont classés Monuments Historiques

depuis 1997.

 

 Calvi - palais des gouverneurs

(Photo Google)

 

Résidence officielle des Gouverneurs Génois

aux  16ème et 17ème siècles,

le Palais des Gouverneurs abrite aujourd’hui

le mess des officiers du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes

 

statue notre dame du rosaire

(Photo Google)

 

La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste renferme la statue

de Notre Dame du Rosaire vêtue de sa robe bleue. 

Le Mercredi Saint la Vierge est habillée de noir pour participer à toutes les processions de la Semaine Sainte.

 

Phare de la Revelata - les pistes

(Photo Google)

 

Située à l’ouest de Calvi la presqu’île de la Revellata,

longue de 6,5 km,

est inscrite à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.

Toutes les espèces excepté le sanglier sont protégées.


Quatre kilomètres de pistes mènent au Phare

perché à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer.

 

Phare de la Revellata - le phare (Photo Google)

 

Commencé en 1838

le phare de la Revellata appelé aussi phare du Golfe de Calvi

est allumé le 1er décembre 1844,

il fonctionne alors à l’huile végétale,

Aujourd’hui automatisé le phare est télécontrôlé depuis Bastia

 

ile rousse - vue générale

(Photo Google)

 

Petit archipel composé de quatre îlots,

l’Ile Rousse tire son nom des rochers de porphyre rouge

qui la bordent

L’île de la Pietra reliée à la terre par une route

comporte un phare et une tour génoise en ruines.


ile rousse - le village

(Photo Google)

 

Les fortifications et les maisons de la vieille ville

ont été édifiées à partir de 1765,

la première maison d’habitation date de 1766.


ile rousse - le marché

(Photo Google)

 

Le marché couvert a été édifié entre 1844 et 1846.

 

monte cinto (

(Photo Google)

 

Situé en Haute Corse le Monte Cinto point culminant de la Corse

s’élève à 2706 mètres.

La première ascension touristique connue est celle

d'Édouard Rochat

et de ses compagnons faite par le versant sud le 6 juin 1882.

 

porto Vecchio - plage

(Photo Google)


Station balnéaire située entre Solenzara et Bonifacio,

Porto-Vecchio réputée pour ses plages …

 

porto vecchio - marais salants

(Photo Google)

 

a la particularité de posséder des marais salants

produisant 1000 tonnes de sel par an.

 

Porto-Vecchio - vue aérienne

(Photo Google)

 

La ville se partage en deux parties,

le port moderne animé en été

et l’ancienne ville installée dans la forteresse

sur des rochers de porphyre rose.

 

Phare de la Chiappa

(Photo Google)

 

Commencé en 1839

le Phare de la Chiappa dit Phare de Porto-Vecchio

est allumé en 1845.

Composé d’une tour carrée et de bâtiments destinés aux gardiens

il signale l’approche des Bouches de Bonifacio.

 

aiguilles-de-bavella

(Photo Google)

 

Les Aiguilles de Bavella culminent à 1900 mètres,

le site se caractérise par des pics déchiquetés,

de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent.

 

Notre Dame des Neiges

(Photo Google)

 

A 1218 mètres, au col de Bavella,

au sommet d’un amas de pierres

se dresse la statue de Notre Dame des Neiges.

 

Aiguilles de Bavella - trou de bombe

(Photo Google)

 

Le rocher dit Trou de la bombe situé à 1483 mètres

est accessible par un sentier de randonnée.

 

scandola - réserve naturelle

(Photo Google) 


La Réserve de Scandola et la presqu’île de Girolata

constituent un véritable paradis préservé à l’aspect sauvage

et aux couleurs extraordinaires.

Les falaises d'origine volcanique sont en granit rouge.

 

scandola - vue aérienne

 (Photo Google) 


Créée par décret du 9 décembre 1975  

la Réserve Naturelle de Scandola  souvent appelée la Perle de la Corse couvre une superficie de 50 000 hectares, 

  elle abrite de nombreux oiseaux marins et des plantes protégées.

 

 


scandola---par-la-mer22.JPG(Photo Google)


La Réserve Naturelle de Scandola classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO n’est accessible que par la mer

 

Girolata - la baie

(Photo Google)

 

Le Golfe de Girolata est un mouillage recherché par les plaisanciers,

la beauté du site en fait un haut-lieu touristique,

 

  Il y a peu Girolata n’avait ni électricité ni téléphone,

aujourd’hui encore aucune route n’arrive jusqu’à ce village de pêcheurs.

 

 

Girolata-facteur Ceccaldi

(Photo Google)

 

 

Guy Ceccaldi dit Marathon Man, ancien facteur de Girolata,

parcourait chaque jour 7 km à pied à travers le maquis

pour distribuer le courrier aux administrés.

Sujet de nombreux reportages, films et interviews

il est en retraite depuis fin 2006.

 

calanques de Piana - vue aérienne (Photo Google)

 

Situées sur la côte ouest à mi-chemin entre Ajaccio et Calvi

les Calanches ou Calanques de Piana

forment un ensemble de hauts récifs

et de roches granitiques percées de cavités creusées par la mer.

 

Calanques de Piana - coucher de soleil

(Photo Google)

 

L’accès aux calanques est impossible par la route.

Les couleurs étonnantes et le panorama sont magnifiques

au lever et au coucher du soleil.

 

Ferry vers la Corse

(Photo Google)

 

 

Il est temps pour Mamigoz de quitter l’Ile de Beauté,

nul doute elle y reviendra un jour,

il reste tant de merveilles à découvrir …

 

 

Grille-Phare de la Revellata-Corse-Mamigoz

 

Corse-Nom-nappe-Mamigoz

 

Bonne journée

Mam-Soazic-new.gif

Partager cet article
Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 01:00

 

(Grille gratuite)


Promenade avec Mamigoz et Rosen

sur les rives ensoleillées  de la Méditerranée

 

Carte brodee-La Grande Motte-2 Mamigoz


De La Grande Motte à la Camargue en passant par Aigues-Mortes

point de départ des croisades  et Les Saintes Maries de la Mer.

 

carte camargue

(Photo Google)


La Grand Motte est une station balnéaire du département de l’Hérault.

Ses habitants sont les Grands Mottois.

 

la grande motte - la nuit

(Photo Google)


Edifiée dans les années 1960

la ville est connue pour ses immeubles en forme de pyramides

inspirées par les célèbres pyramides de  Teotihuacan au Mexique.

 

pyramide droite

(Photo Google)

 

La réalisation de la cité est confiée à Jean Balladur

– 1924-2002 –  

 Elève de Jean-Paul Sartre au lycée Condorcet,

il se tourne vers l’architecture

qu’il étudie à l’école nationale des Beaux-Arts de Paris.

Il était le cousin de Edouard Balladur.

 

pyramide - balcons ronds

(Photo Google) 


Soumise au climat méditerranéen,

la Grande Motte offre 3 hectares de plage

aux 2 millions de touristes accueillis chaque année.

 

pyramide - triangles

(Photo Google)


Isolé des villages voisins par l’étang de l’Or au nord-ouest

le territoire actuel de la Grande Motte était pratiquement inhabité.

La dune originelle haute de cinq mètres a donné son nom à la ville.

 

la grande motte - le port

(Photo Google) 


Les premières pyramides apparaissent sur le port en 1968.

 

église saint augustin

(Photo Google)


En juillet 1975 pose de la première pierre de l’église Saint Augustin

dont une des cloches datée du 17ème siècle

provient de la Cathédrale de Nîmes.

 

pyramide verte

(Photo Google)


Les constructions d’immeubles se poursuivent durant plus de 20 ans. Pyramides hautes et droites au centre ville

ou pyramides aux formes courbes et arrondies à l’ouest. 

 

la grande pyramide

(Photo Google)


Construite en 1974 la Grande Pyramide

haute de 15 étages domine toute la ville.

 

étang de l'or

 

(Photo Google)


D’une surface de plus de 3000 hectares

l’Etang de l’Or a été reconnu dès 1983

comme Site Naturel Classé

et est intégré aujourd’hui au réseau européen Natura 2000.

 

aigues mortes - vue générale

(Photo Google)


Aigues-Mortes située dans le département du Gard

tire son nom des marais et des étangs qui entouraient

Aquae Mortuae petit village de pêcheurs et de sauniers.

 

Durant la Révolution la ville fut appelée Port Pelletier.

 

saint louis - visage

(Photo Google) 


En 1240 Louis IX cherche un port ouvert sur la Méditerranée

pour lancer ses croisades.

 

 Marseille appartient à son frère Charles d’Anjou,

Roi de Naples et Montpellier au Roi d’Aragon.


Il rachète l’abbaye des Bénédictins et les terres alentours

et exonèrent les habitants de la gabelle, impôt sur le sel. 

 

tour carbonnière - - route

(Photo Google)


Le Roi fait construire une route entre les marais

et y fait édifier la Tour Carbonnière pour protéger l’accès à la ville, la terrasse pouvant supporter quatre pièces d'artillerie.

 

tour carbonnière - porte

(Photo Google)


Passage obligé pour accéder à Aigues Mortes

le franchissement de la porte munie d’une herse était soumis à péage.


La  Tour Carbonnière est classée Monument Historique depuis 1889.

 

tour de constance - vue générale

(Photo Google)


La Tour de Constance fut édifiée à partir de 1242

sur l’emplacement de l’ancienne Tour Matafère

construite par Charlemagne en 791.

 

tour de constance

 

(Photo Google)

 

Au rez-de-chaussée l’accès à la salle des gardes

est protégé par une herse.

Les sous-sols servaient de garde-manger,

de réserves de munitions et de cachots. 

La salle des chevaliers est située au premier étage.

Au 18ème siècle des protestants y furent enfermés dont Marie Durand qui grava sur la margelle du puits le mot « résister » toujours visible de nos jours – emprisonnée à l’âge de 15 ans elle fut libérée 38 ans plus tard.

 

notre dame des sablons - clocher

(Photo Google)

 

La première église Notre Dame des Sablons édifiée en 1183

au milieu des marais sablonneux était faite de bois et de roseaux.

 

L’église actuelle témoin du départ de Saint Louis pour les Croisades

est le plus ancien monument de la ville

Le clocher à peigne abrite trois cloches.

 

La plus importante datée de 1740 est classée Monument Historique.

 

maitre-autel

(Photo Google)

 

 

Le maître–autel provient de l’ancienne abbaye des Bénédictins

Saccagée par les Protestants en 1575

l’église devint Temple de la Raison sous la Révolution

puis caserne, magasin à grains et entrepôt de sel

avant d’être rendue au culte en 1804.

 

saint louis et blanche de castille

(Photo Google)

 

Louis IX dit Saint Louis – 1214-1270 –

Roi de France en 1226 est le fils

de Louis VIII dit Le Lion – 1187-1226 –

et de Blanche de Castille – 1188-1252.

 

  Le 27 mai 1234 dans la cathédrale de Sens

il épouse Marguerite de Provence – 1221-1295.

 Ils auront onze enfants.

 

 

Saint Louis - couronne d'épines

(Photo Google)


En août 1238 Louis IX achète à des banquiers vénitiens

la couronne d’épines portée par le Christ crucifié. 

Il fait édifier la Sainte Chapelle à Paris

pour y déposer la Sainte Couronne

 et un morceau de la Sainte Croix acquis en 1241.

 

Ces reliques sont aujourd’hui conservées à Notre Dame de Paris

et présentées aux fidèles le Vendredi Saint

et chaque premier vendredi du mois.

 

départ croisade

(Photo Google)

 

Atteint de dysenterie en 1244

le Roi fait le vœu de partir en croisade en cas de guérison.

 

Le 25 août 1248  départ de la 7ème croisade.

 

 1800 navires quittent Aigues-Mortes.

Une grande partie de la noblesse française

accompagne le Roi et son épouse.

Le 6 avril 1250 le Roi est fait prisonnier.

Il sera libéré un mois plus tard contre une forte rançon,

payée par l’Ordre des Templiers.


Blanche de Castille régente du royaume meurt le 27 novembre 1252.

Le Roi embarque à Saint Jean d’Acre le 24 avril 1254

et rentre en France.

De retour à Paris il fonde l’hôpital des Quinze-Vingts

pour ses chevaliers blessés.

 

mort de saint louis

(Photo Google)

 

Lors de la 8ème croisade la flotte royale arrive devant Tunis

le 18 juillet 1270.

La canicule et le manque d’eau potable rendent le séjour insupportable.

Le 2 août une épidémie de dysenterie

emporte le fils du roi Jean Tristan âgé de 20 ans,

puis le roi lui-même le 25 août.

Les croisés embarquent le 11 novembre 1270, 

une quarantaine de navires  sombrent lors d’une violente tempête

dans la  nuit du 15 au 16 novembre.

 

La-Sainte-Chapelle.jpg

(Photo Google)

 

Une partie des restes du roi est enterrée à Tunis.

Les reliques déposées à la basilique Monreale près de Palerme

sont aujourd’hui conservées à la Sainte Chapelle.

Les os et le cœur rapportés à Saint Denis

ont disparu durant les guerres de religion,

seul un doigt est conservé à Saint Denis.

 

saint louis - canonisé

(Photo Google) 

 

Louis IX est canonisé le 11 août 1297 par le pape Boniface VIII

sous le nom de Saint Louis de France.

 

les remparts - dessin

 

(Photo Google)

 

A la mort de Louis IX les fondations des remparts

sont en partie tracées.

Son fils Philippe le Hardi – 1245-1285 -

fait reprendre les travaux en 1272.

L’enceinte est achevée au début du 14ème siècle.


Les fondations reposent sur une plate-forme de bois

prenant appui sur des pieux de chêne,

la pierre calcaire provient des carrières de Beaucaire

et des Baux de Provence.

 

remparts - longueur

 

(Photo Google)


Les remparts hauts de 11 mètres  et longs de 1634 mètres

comportent 5 tours et 10 portes.

 

lou drapé

(Photo Google) 

 

 

Lou Drapé  propre au folklore d’Aigues-Mortes,

est un cheval imaginaire censé se promener la nuit

autour des remparts de la ville pour prendre sur son dos

les enfants égarés et les faire disparaître on ne sait où.


Sa croupe s’allonge au besoin jusqu’à recevoir 50 ou 100 enfants

qui peuvent s’attendre à recevoir le fouet tous les jours

et manger du pain sec.

 

saintes maries - 002

(Photo Google)

 

Les Saintes-Maries-de-la-Mer sont en superficie

la seconde commune de France métropolitaine après Arles.

Ses habitants sont les Saintois.

 

saintes maries - bord de mer

(Photo Google)

 

En 859 les Vikings hivernent au village alors nommé

Saintes Maries de la Barque.


En septembre 869 l’évêque d’Arles est capturé par les Sarrasins.

La remise de rançon – armes, esclaves et autres richesses -

se déroule sur la plage des Saintes.

Les Arlésiens trompés récupèrent le cadavre de leur évêque

habillé et mis sur un siège.

Au 12ème siècle le village prend le nom de Notre Dame de la Mer,

en 1838 celui de Saintes Maries de la Mer. 

 

saintes maries - - la barque

(Photo Google)


A l’aube de la chrétienté le rivage accueille

Marie-Jacobé, Marie-Salomé et leur servante Sarah

fuyant les persécutions de Palestine

à bord d’une barque sans gouvernail.

 

saintes maries de la mer - église

(Photo Google)

 

 

En 1447 les ossements de Marie-Jacobé et de Marie-Salomé

sont disposés dans de riches et superbes châsses.

Ceux de Sarah la servante dans une simple caisse

placée sous un autel dans une chapelle souterraine.

 

sarah - 003

(Photo Google)

 

Depuis 1936 les Gitans venus de toute l’Europe

rendent hommage à leur Sainte patronne.

Le 24 mai la statue de Sarah, la vierge noire,

est portée en procession jusqu’à la mer

et plongée dans l’eau à mi-corps.

Marie-Jacobé et Marie-Salomé sont honorées le lendemain.

 

la camargue - zone humide

(Photo Google)

 

 

Colonisée par les Grecs puis par les Romains

la Camargue est une zone humide de 145 000 hectares

formée il y a 5000 ans par le delta du Rhône.

 

marais salants

(Photo Google)

 

Les terres agricoles  cultivées au nord 

laissent place à des marais et des étangs salés au sud.

La culture du riz et l’exploitation du sel

sont une des richesses de la Camargue.

 

taureau camarguais

(Photo Google)

 

Seule race européenne capable de vivre

sur les pâturages d’eau saumâtre

le taureau de Camargue est mentionné dans des écrits

dès l’époque gallo-romaine.

La mère vêle seule en pleine nature

et élève son veau sans intervention humaine.

 

course camarguaise

(Photo Google)

 

La course camarguaise est un jeu sportif sans mise à mort

dans lequel les razeteurs tentent d’attraper à l’aide d’un crochet

des attributs  fixés aux cornes du taureau .


La cocarde  ruban rouge fixé sur le haut du front de l’animal,  

les glands pompons de laine blanche

accrochés à la base de chaque corne,  

les ficelles enroulées autour des cornes. 

 

abrivade

(Photo Google) 

 

Au 19ème siècle le gardian simple  ouvrier agricole

travaille sous les ordres d’un maître ou d’un régisseur,

il surveille les manades, troupeaux de chevaux

ou de taureaux élevés en semi-liberté,

il n’est pas propriétaire de son cheval.

 

fête des gardians - 002

(Photo Google - montage Picasa)


Chaque année le 1er mai se déroule la fête des gardians.

La Confrérie des gardians fut fondée en 1512,

son étendard est à l’effigie de Saint Georges

protecteur des cavaliers.

 

 

gardian - le costume

(Photo Google)

 

 

Créé en 1817 par le marquis de Baroncelli,

le  costume des gardians

- Pantalon en peau de taupe orné sur le coté d’un mince galon noir, veste de velours noire et  chapeau de feutre à larges bords -

donne  plus d’unité et de caractère à la confrérie.

 

 

parc naturel

(Photo Google)


Le parc naturel régional créé en 1970 couvre 30 000 hectares.

Domaine du flamant rose

il accueille plus de 120 000 oiseaux migrateurs chaque année.

 

flamant rose

(Photo Google)

 

Le flamant rose se nourrit de crustacés

dont l’artémia riche en carotène

qui intensifie la couleur de son plumage.

Son bec est muni de fanons qui filtrent la vase.

 

croix camarguaise

(Photo Google)

 

Créée en 1924 la croix camarguaise

incarne les trois vertus fondamentales

 la Foi, l’Espérance et la Charité

associant symboliquement la croix et ses tridents des gardians,

l’ancre des pêcheurs et le cœur des Saintes Maries.

 

sacs de sel

(Photo Google - Montage Picasa)

 

 

Petit souvenir pour Mamigoz et ses amies de Bretagne.

 

coucher - 003a

(Photo Google)

 

Une dernière soirée et il faut déjà songer au retour …

 

Grille-Grande Motte-Mamigoz

 

La grande Motte-nom-Mamigoz

 

Bonne journée

Mam'Soazic-new

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 01:00


(Grille gratuite)

 

Pour vous donner une petite idée

de ce que donnera la nappe carrée aux cartes brodées

" Le Tour de France de Mamigoz "

 

Nappe-Cartes-Brodees-11-02-2011-Mamigoz--2-.JPG

 

Voici quelques photos.

 

Nappe-Cartes-Brodees-11-02-2011-Mamigoz--1-.JPG

 

La luminosité n'étant pas idéale,

les photos ne reflètent pas la finesse des broderies.


Nappe-Cartes Brodees-11-02-2011-Mamigoz

 

 

J’en profite pour vous ajouter les grilles des cases tampons,

 

Cases-tampons-Nappe-France-Mamigoz.jpg

 

que vous pourrez fort bien utiliser en coussinet,

bijou de voiture ou pendouillous quelconque.


Bonne journée

Mam'Soazic-new 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 01:00

 

(Grille gratuite)

 

Mamigoz en randonnée dans le Vercors découvre Pont en Royans.

 

Carte brodee-Pont en Royans-Mamigoz


Pont en Royans petite ville de l’Isère

est situé dans le Parc naturel régional du Vercors.

 

parc régional du vercors

(Photo Google)


Créé en 1970 le Parc naturel régional du Vercors

d’une superficie de 250 000 hectares

s’étend sur 85 communes

des départements de la Drôme et de l’Isère.

 

animaux-3-copie-1.jpg

(Photo Google-montage Picasa)

 

Le Parc a réintroduit de nombreuses espèces

dont le bouquetin et le vautour fauve

et surveille les espèces fragiles

comme le lagopède et le tétras-lyre.


Le loup venu d’Italie y a refait son apparition récemment.

 

massif du vercors

(Photo Google)

 

Le Massif du Vercors couvre 135 000 hectares

et comporte plusieurs sommets de plus de 2000 mètres d’altitude.

Au 19ème siècle la forêt était exploitée par des émigrés italiens

pour la fabrication de  charbon de bois.

 

Ils ont importé un des plats régionaux du Vercors:

les ravioles.

 

le grand veymont

(Photo Google)

 

 

Haut de 2341 mètres le Grand Veymont

est le point culminant du Massif du Vercors.


Le 10 février 2007 un avion de tourisme reliant Londres à Cannes

disparait en pleine tempête de neige.

Les restes de l’avion et les corps des trois passagers

seront retrouvés le lendemain à 1960 mètres d’altitude.

 

mont aiguille - pic

(Photo Google)

Haut de 2087 mètres le Mont Aiguille

est une des sept merveilles du Dauphiné.

 

mont aiguille - neige

(Photo Google)

 

 

La première ascension a été réalisée le 26 juin 1492

par Antoine de Ville sur ordre du Roi Charles VIII.

 

La seconde ascension eut lieu en 1838.

 

mont aiguille - prairie

(Photo Google)

 

Le 27 août 1957 Henri Giraud

pose son avion au sommet du Mont Aiguille.

 

Une piste de 90 mètres de long et 10 de large est aménagée.

 

De 1957 à 1975 ce virtuose du pilotage de montagne

effectuera 53 atterrissages sur cette piste.

 

mont aiguille - légende

(Photo Google)

 

 

Une légende raconte que des déesses chassées du Mont Olympe

seraient venues se réfugier sur ce promontoire.

Elles furent surprises nues par un chasseur

provoquant la colère de Jupiter

qui changea le jeune homme en bouquetin

et sépara le mont du reste du Vercors.

 

la grande moucherolle

(Photo Google)

 

Haute de 2284 mètres la Grande Moucherolle

est le deuxième sommet du Massif du Vercors.


Au sud la Petite Moucherolle culmine à  2156 mètres.

 

les deux soeurs

(Photo Google)

 

 

A l’est de la Grande Moucherolle  Sophie 2162 mètres

et Agathe 2193 mètres

forment le Massif des Deux Sœurs.

 

lionel terray - dessin

(Photo Google)

 

 

Le 19 septembre 1965  l’alpiniste Lionel Terray - 1921-1965 -

trouve la mort sur la voie de l’Arc de Cercle

sur la face est du Gerbier – 2109 mètres.


Le 3 juin 1950 avec Maurice Herzog,

Louis Lachenal et Gaston Rebuffat

il atteint le sommet de l’Annapurna.


Auteur du best-seller intitulé Les conquérants de l’inutile,

il est inhumé à Chamonix.

 


col de la bataille

(Photo Google)

 

En 1987 le Tour de France a emprunté

le col de la Bataille – 1313 m –

lors de la 19ème étape entre Valréas et Villard de Lans.

 

villard de lans - la forêt

(Photo Google)

 

 

Dès le 12ème siècle Villard de Lans exploite sa forêt de résineux.

En 1782 plusieurs scieries sont fermées

pour éviter la surexploitation du massif.

 

villard de lans - les moutons

(Photo Google)

 

 

En 1649, en 1763 puis en 1812 le bourg de Villard de Lans

est ravagé par de violents incendies 

qui détruisent les maisons en bois

remplacées peu à peu par des constructions en pierre.

 

villard-de-lans---train-electrique.JPG

(Photo Google)


En 1888 Villard de Lans est une des premières communes

électrifiées de France.

 

villard de lans - station climatique

(Photo Google)

 

Villard de Lans fait de son climat un atout touristique.

L’impératrice austro-hongroise Zita,

le roi du Maroc Hassan II,

Georges Guétary, Fernandel

ou Brigitte Bardot y ont séjourné.

 

viullard de lans - arbres sous la neige

(Photo Google)

 

 

Durant la Seconde Guerre mondiale

Villard de Lans accueille le seul lycée polonais de l’Europe occupée.

 

 

Killy-copie-1.jpg

(Photo Google)

 

 

En février 1968 la France accueille

pour la deuxième fois les Jeux Olympiques d’hiver,

  après Chamonix en 1924.

Les épreuves de luge se disputent à Villard de Lans.


A Chamrousse Jean-Claude Killy né le 30 août 1943

remporte  trois médailles d’or dans les trois disciplines

de ski alpin descente, slalom et slalom géant.


Plus de 500 millions de téléspectateurs suivent

pour la première fois la retransmission des Jeux en couleurs.

 

 

Pont en Royans - dessin

(Photo Google)


Etonnant village aux maisons colorées suspendues à flanc de montagne

Pont en Royans, autrefois Pont sur Bourne,

fut édifié au 16ème siècle pour faciliter le négoce du bois.  

 

Ses habitants sont les Ponténois.

 

pont en royans - détail

(Photo Google) 


Simple passage au-dessus des gorges de la Bourne

le pont Chochignon est élargi au 19ème siècle

et de nombreuses maisons suspendues sont abattues.

Le château du 17ème siècle fut détruit

lors d’un bombardement en 1945.


Les maisons suspendues sont classées Monuments Historiques

depuis 1946.


pont en royans - la nuit

(Photo Google)

 

Au fil du temps  le village s’impose

grâce à ses  activités dans le tissage,

les moulins à grains et la tournerie sur bois.

Pionnier de l’éclairage public en 1880

Pont en Royans abrite toujours une usine d’appareillage électrique.

 

Pont-en-Royans--le-musee-de-l-eau-copie-1.jpg

(Photo Google)


Sur près de 4000 m² le Musée de l’eau

ouvert le 1er juillet 2002

propose d'explorer l'eau dans tous ses états.

 

Un bar à eau permet de goûter à plus de 900 eaux

du monde en bouteilles.


gorges de la bourne - la route

(Photo Google)


La route des Gorges de la Bourne taillée dans le rocher

est classée 3 étoiles dans le Guide Michelin.

Elle  relie Pont en Royans à Villard de Lans sur 24 kilomètres.

 

choranche - entrée

(Photo Google)

 

Situées à proximité de Pont en Royans

les Grottes de Choranche ont été creusées

dans le massif calcaire par des cours d’eau souterrains.

 

choranche - fistuleuses

(Photo Google)

 

Certaines stalactites fistuleuses,

véritables pailles de cristal, atteignent 3 mètres de hauteur

 

choranche - lac vert

(Photo Google)


et rivalisent de beauté avec les reflets verts des lacs souterrains.

 

choranche - lumière

(Photo Google)

 

 

Les différentes salles sont mises en valeur

par de magnifiques jeux de lumières.

 

saint antoine - vue générale

(Photo Google)

 

 

Situé à 19 kilomètres au nord-est de Romans- sur- Isère

Saint Antoine l’Abbaye

est classé parmi les plus beaux villages de France.


Ses habitants sont les Antonins.


 

saint antoine - l'abbaye

(Photo Google)

 

 

Vers 1070 le seigneur local rapporte de croisade

les reliques de Saint Antoine, ermite égyptien né au 3ème siècle.

 

En 1208 l’ordre des Hospitaliers édifie une église

érigée en abbaye en 1297 par le Pape Boniface VII.


En 1422 un incendie détruit le clocher et les toitures.

 

saint antoine - monument historique

(Photo Google)

 

 

L’abbatiale gothique classée Monument Historique en 1840

est ornée de peintures murales, de tableaux

et de tapisseries d’Aubusson.

Elle renferme un Christ en ivoire datant du 16ème siècle.

 

saint antoine - les orgues

(Photo Google)


Le grand orgue fut construit entre 1620 et 1625.

Le 22 novembre 1805 les orgues sont démontées

et transportées en l’église Saint Louis de Grenoble.

Les éléments restaurés  retrouvent leur place d’origine en 1984.

 

saint antoine - porte d'entrée

(Photo Google)

 

 

L’abbaye située sur la route de Saint Jacques de Compostelle

accueille de nombreux pèlerins

et les malades venus implorer leur guérison.

 

saint antoine - détail toitures

(Photo Google)

 

 

De magnifiques toitures colorées recouvrent

les bâtiments de l’entrée de l’abbaye.

 

 

la grande chartreuse - vue aérienne

(Photo Google)

 

 

Le monastère de la Grande Chartreuse  

classé Monument Historique depuis 1920

ne se visite pas.

Le site est interdit au survol des avions de tourisme

et fermé à la circulation automobile.

Le monastère est propriété de l’Etat Français.

Les bâtiments sont loués aux Chartreux

moyennant une redevance  modique

et la charge de l’entretien courant.

 

chartreux-copie-1.jpg

(Photo Google)


L’ordre des Chartreux fondé en 1084 par Saint Bruno

et six compagnons doit son nom au Massif de la Chartreuse

où ils se sont établis.


Les  sept étoiles figurant sur le blason de l’ordre

représentent les membres fondateurs.

On peut y lire la devise des Chartreux

La Croix demeure tandis que le monde tourne.

 

la grande chartreuse - correrie

(Photo Google)

 

 

Le premier monastère édifié en 1084

comprenait la maison basse dite Correrie

abritant les frères et les ateliers,

 la maison haute abritant les pères et le prieuré.


Le 30 janvier 1132 un éboulement de pierres

provoque une avalanche détruisant les cellules des religieux. 

Six moines et un novice sont tués.

 

la grande chartreuse - entrée

(Photo Google)

 

Un nouvel édifice est construit deux kilomètres plus bas

à l’abri des avalanches.

L’église consacrée le 13 octobre 1133 est en pierre,

les cellules des moines sont en bois.


Entre 1320 et 1676 le monastère sera détruit 8 fois

par des incendies occasionnés le plus souvent

par des feux de cheminées.

 

 

la grande chartreuse - neige

(Photo Google)

 

 

Chassés par la Révolution

les moines quittent le monastère le 17 octobre 1792

pour y revenir le 16 juillet 1816.

A nouveau expulsés le 29 avril 1903

ils se réfugient à Tarragone en Espagne.

Ils réintègrent le monastère le 29 mai 1940.

 

Durant la Seconde Guerre mondiale les moines accueillent les juifs

et les personnes pourchassées par l’occupant allemand.

 

la-grande-chartreuse---le-moine.JPG

(Photo Google)

 

 

Jadis éleveurs de moutons, 

producteurs de  légumes puis forgerons,

les moines vivent aujourd’hui de la production

de la liqueur de Chartreuse.

 

la grande chartreuse - élixir

(Photo Google)

 

 

En 1605 le Maréchal d’Estrées remet aux moines un manuscrit

contenant la formule d’un Elixir de Longue Vie.

 Dès 1737 le produit mis au point par le frère Jérôme Maubec

est commercialisé sous son nom actuel  

d’Elixir Végétal de la Grande Chartreuse.

 

la grande chartreuse - liqueurs

(Photo Google)

 

En 1764 la chartreuse verte

est vendue sous le nom de Liqueur de Santé.


La chartreuse jaune, plus douce, est élaborée en 1838.

Leur couleur est due à la chlorophylle

et au safran qui sont leurs colorants naturels.

 

voiron - alambics

(Photo Google)


Depuis 1935 les liqueurs sont produites à Voiron

à 25 km du monastère.

Le mélange des  130 plantes utilisées est réalisé

par deux moines les seuls à détenir la formule secrète,

puis   envoyé à la distillerie dans des sacs de toile.


La cave à liqueurs longue de 164 mètres

- la plus grande au monde

accueille chaque année 150 000 visiteurs.

On peut y déguster le génepi,

la liqueur de noix et la liqueur de gentiane.

 

titanic (1)

(Photo Google) 

 

Il y avait de la Chartreuse au menu du Titanic le 14 avril 1912….

 

 

vachevière - la chapelle

(Photo Google)

 

Le hameau de Valchevrière

est un des symboles de la Résistance dans le Vercors.

Incendié par l’armée allemande le 23 juillet 1944

le village en ruines est resté en l’état.

Seule la petite chapelle est encore debout.

 

drapeau - résistance en vercors

(Photo Google)

 

 

La République Libre du Vercors est proclamée officiellement

le 3 juillet 1944.

 

vassieux-en-vercors

(Photo Google)

 

 

Le 21 juillet 1944 les Allemands lancent

une opération aéroportée sur le plateau de Vassieux en Vercors.

 22 planeurs avec dix hommes à bord se posent

à proximité des maisons.

 

carcasse planeur

(Photo Google)


Deux jours plus tard les renforts allemands

brisent la résistance des maquisards.

Les soldats allemands brûlent leurs planeurs

et descendent dans le village.

  73 habitants et 91 résistants sont tués.

Cerné par 10 000 soldats et policiers allemands

le maquis du Vercors est disloqué fin juillet 1944.

 

Elevé au rang de Compagnon de la Libération,

le village de Vassieux en Vercors

a reçu la Croix de la Libération

par décret du Général de Gaulle le 4 août 1945.

 

grotte de la luire - 1

(Photo Google)

 

 

Du 22 au 27 juillet 1944 le vaste porche d’entrée

de la Grotte de la Luire abrite l’hôpital du maquis du Vercors.


Découverts par les Allemands 35 maquisards blessés sont massacrés.

Les infirmières sont déportées,

deux médecins et un prêtre sont fusillés à Grenoble.

 

 

gresse en vercors

(Photo Google)

 

A Gresse en Vercors un monument rappelle le sacrifice

de 12 jeunes combattants tués.


die - vue générale

(Photo Google)

 

 

Une dernière visite à Die petite ville entourée de vignobles

et de champs de lavande.

Trois vins AOC y sont produits,  

la clairette de Die, le crémant de Die

et le vin de Châtillon-en-Diols.

 

Carte-grille-Pont en Royan-Mamigoz

 

Pont en Royans-Nom-Mamigoz

 

Bonne journée

mam 1

 


Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 01:00

(Grille gratuite)

 

Longues randonnées cyclistes pour Mamigoz

en vacances à l’Ile de Ré.

 

Carte-brodee-Ile de Re-Mamigoz


L’île de Ré située au Sud de la Vendée,  face à La Rochelle,

fait partie du département de la Charente Maritime.

 

ile de Ré - aujourd'hui

(Photo Google)


Longue de 26 km et large de 70 m à 5 km,

sa superficie de 85 km²

en fait la 4ème île de France métropolitaine

après la Corse, l’île d’Oléron et Belle-Ile.

 

ile de Ré - au 12ème siècle

(Photo Google)

 

   A l’origine Ré formait un archipel composé de trois îles.

 

tempête Xynthia 2010

(Photo Google) 

 

En février 2010 la tempête Xynthia submerge une partie des terres

et redonne à l’île de Ré son aspect originel.

 

 

charente maritime

(Photo Google)

 

Selon une légende les îles de Ré et d’Oléron

seraient les vestiges d’une cité romaine baptisée Antioche

engloutie lors d’un terrible tremblement de terre,  

d’où le nom de Pertuis d’Antioche.


Les ruines de la cité mythique seraient visibles

uniquement par beau temps.


En 1809 le capitaine d’un navire échoué sur la pointe de Chanchardon dit avoir vu les dallages d’une construction romaine.

Selon un dicton rétais Quand Antioche réapparaîtra, Ré disparaîtra.

 

 

paysage fleuri

(Photo Google) 


La présence humaine sur l’île de Ré remonte à l’époque préhistorique.

La mise en valeur des marais salants au moyen-âge

génère un peuplement progressif.

Des villages se créent autour des églises paroissiales,

l’île compte alors près de 10 000 habitants.

 

vikings

(Photo Google) 


En 848 l’île est pillée par Hasting chef Viking né en 810.

La même année il ravage Blaye, Saintes et Angoulême.

Parti en 892 à l’assaut de l’Angleterre

à la tête d’une flotte de 80 navires

il disparaît l’année suivante dans la Manche.

 

siege-de-1627---bis.JPG

(Photo Google) 

 

Le 22 juillet 1627 le Duc de Buckingham à la tête de 7 000 hommes débarque à la pointe de Sablanceaux

et assiège Saint Martin en Ré.

En novembre un corps spécial de 3000 hommes 

  formé par Richelieu débarque par surprise sur l’île.

Les Anglais laissent 1000 morts sur le terrain

et s’enfuient grâce à leur flotte.

 

Duc de Buckingham

(Photo Google)


Georges Villiers,  Premier Duc de Buckingham – 1592-1628

est envoyé en France pour demander la main

de la princesse Henriette de France, fille de Henri IV,

pour le compte du Roi d’Angleterre.

Il est assassiné le 23 août 1628 à Portsmouth par un fanatique.


Alexandre Dumas dans les trois Mousquetaires le suppose amant de la Reine de France Anne d’Autriche et en fait un personnage romantique souffrant d’un amour impossible.

 

Vauban

(Photo Google)


En 1681 Vauban reconstruit la citadelle de Saint Martin en Ré

rasée en 1573.

Les 15 et 16 juillet 1696 la flotte anglaise bombarde la ville.

 

le petit train

(Photo Google)


En 1877 une ligne ferroviaire est créée

pour le transport du vin et des marchandises.

La ligne ouverte aux voyageurs a été inaugurée en 1894,

Surnommé le tortillard le train était lent,

toujours en retard et déraillait parfois.


En 1934 il est remplacé par des taxis et des autobus,

les voies sont démontées.

Une grande partie des pistes cyclables actuelles

empruntent le tracé des anciennes voies.

 

velo-sur-l-ile-de-Re.JPG

(Photo Google)


100 kilomètres de pistes cyclables sillonnent l’île

entre pinèdes, vignes, marais salants et réserves naturelles.

 

pont - les chiffres

(Photo Google)

 

Commencé le 26 février 1987 le Pont de l’île de Ré 

  inauguré le 19 mai 1988 est le plus long pont de France.

Plus de 3 millions de véhicules empruntent le pont chaque année.

 

pont de Ré - élémént

(Photo Google) 


Les éléments préfabriqués permettent une avancée du pont

de 20 mètres par jour dans le sens continent-île de Ré.

Les caissons évidés laissent le passage aux approvisionnements

en eau et en électricité de toute l’île.

 

pont---vue-aerienne-2.jpg

(Photo Google)

 

Prévu pour résister à la chaleur, au vent et aux secousses sismiques

le pont subit une inspection complète tous les neuf ans.

 

Rivedoux - vue sur le pont

(Photo Google)

 

Erigée en seigneurie le 15 janvier 1480 Rivedoux- Plage,

autrefois rattaché à Sainte Marie de Ré

devient commune le 11 mars 1928.

 

Rivedoux - la redoute

(Photo Google)


La Redoute de Rivedoux est une place forte

édifiée par Vauban en 1674.


Fortin carré de 45 mètres de côté flanqué de deux ailes,

l’édifice entouré d’un fossé est protégé par un chemin couvert.

Un puits l’alimente en eau douce indispensable en cas de siège.

 

Rivedoux - la redoute - plan

(Photo Google)

 

 

Prévu pour une trentaine d’hommes,

une douzaine de canons et 3 tonnes de poudre

la Redoute a été réhabilitée en 1862.


Durant la Seconde Guerre mondiale l’armée allemande

intègre un blockhaus d’observation dans le corps de garde sud

ainsi qu’une batterie sur la contre-garde sud.


 

le jour le plus long

(Photo Google)


En 1961 les premières scènes du film Le jour le plus long

  ont été tournées sur la plage de Rivedoux

et à la Conche des Baleines.

 

La Flotte - le port

(Photo Google)

 

La Flotte en Ré est la commune la plus étendue de l’île

et la deuxième par sa population.

 

fort de la prée - entrée

(Photo Google)

 

 

Le Fort de La Prée édifié en 1625 fut agrandi en 1664

sur ordre de Colbert – 1619-1683 –

ministre de Louis XIV.

Une enceinte supplémentaire fut créée en 1672.

 

fort de la Prée - mosaïque

(Photo Google)

 

 

En 1684 Vauban fait raser toutes les fortifications extérieures.

L’ouvrage longtemps abandonné est réarmé en 1793.

Modifié en 1875 il est finalement déclassé en 1934.


Le fort est actuellement propriété de l’administration pénitentiaire.

Sa restauration jadis assurée par les détenus,

est aujourd’hui l’œuvre de bénévoles.

 

abbaye Notre-Dame

(Photo Google)

 

L’abbaye cistercienne Notre-Dame de Ré dite des Châteliers

fut fondée en 1150 par Elbe de Mauléon Seigneur de La Flotte.


 Plusieurs fois détruite, l’abbaye est abandonnée par les moines

en 1574, après le saccage des bâtiments par les Huguenots.

 

En 1625 une partie des pierres sert à la construction du Fort de la Prée.


La façade de l’abbaye sera durant des années peinte en noir et blanc

pour servir de repère aux marins.


 

Saint Martin - vue générale(Photo Google) 


Saint Martin en Ré  est le principal centre administratif de l’île de Ré.

 

Ses habitants sont les Martinais.

 

Saint Martin - église Saint Martin - 2

(Photo Google) 


L’église Saint Martin est une église fortifiée.

La ville dispose  également d’un temple protestant.

 

saint martin - unesco

(Photo Google) 

 

La ville intégrée au Réseau des sites  majeurs de Vauban

est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

depuis le 7 juillet 2008.

 

 

saint martin - la citadelle

(Photo Google)


En 1873 la Citadelle de Saint Martin en Ré

  est le point de départ des condamnés au bagne,

vers la Nouvelle-Calédonie puis vers la Guyane de 1897 à 1938.


Alfred Dreyfus, Guillaume Seznec ou Henri Charrière alias Papillon passèrent par la citadelle de Saint Martin

avant d’embarquer pour le bagne de Guyane.


La Citadelle est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

depuis le7 juillet 2008.

 

saint martin - port

(Photo Google) 

 

Le port est constitué de deux bassins séparés par un îlot.

Autrefois port de commerce actif

c’est aujourd’hui un port de plaisance.

Quelques pêcheurs y vendent encore le produit de leur pêche sur les quais.

 

Loix - vue aérienne

(Photo Google)

 

Situé au cœur des marais salants Loix est le plus petit village

et le plus petit port de l’île de Ré.

Un écomusée retrace l’histoire du sel autrefois richesse de l’île.

 

marais salants et paludier

(Photo Google) 

 

30 000 tonnes de sel sont produites en 1911

par près de 1500 sauniers

De nos jours une centaine de sauniers produisent 2 500 tonnes de sel.

 

Ars en ré - centre bourg

(Photo Google)

 

  Ars en Ré possède le port le plus important de l’île.

Situé au fond du Fier d’Ars on y accède par un chenal

traversant les marais salants.

La ville est le lieu de résidence

de l’ancien Premier Ministre Lionel Jospin.

 

ars en ré - église saint étienne

(Photo Google)

 

L’église Saint Etienne est une des plus anciennes de l’île.


Le premier édifice datant du XIème

était un petit prieuré rectangulaire dont la tour culminait à 13 mètres.

L’église actuelle date du XVème siècle.

Le clocher haut de 40 mètres est peint en noir et blanc

pour servir de repère aux marins.

Il renferme trois cloches nommées Madeleine, Françoise et Louise.

 

Saint clément des baleines

(Photo Google)

 

Saint Clément des Baleines doit son nom

au grand nombre de cétacés échoués sur ses plages par le passé.

Ses habitants sont les Villageois et Villageoises.

 

phare des baleines - vue aérienne

(Photo Google)

 

Edifié en 1849 le Phare des Baleines haut de 57 mètres

est destiné à remplacer le phare de 29 mètres de haut

construit par Vauban en 1682.

 

Phare des baleines - intérieur

(Photo Google)

 

 

On accède au sommet du phare par un escalier de 257 marches.

 16 000 personnes le visitent chaque année.

Le phare est toujours en activité

et son feu a une portée de 50 kms environ.

 

tour des baleines

(Photo Google)

 

 

Un musée dédié aux phares et balises a été créé en 2007

dans l'ancien bâtiment de l'école des gardiens de phare

aux pieds de la vieille tour.

La vieille tour construite sur ordre de Vauban

est classée monument historique.

 

phare-des-baleineaux2.jpg

(Photo Google) 

 

Le Phare des Baleineaux édifié en mer sur un haut fond

le Haut Banc du Nord

est situé à 3 km de la pointe du Phare des Baleines.

Il mesure 31 mètres de hauteur.


Le Phare des Baleines et le Phare des Baleineaux

sont classés Monuments Historiques

depuis le 14 décembre 2010.

 

Les portes en ré - plage

(Photo Google)

 

  La commune des Portes en Ré

possède certaines des plus belles plages de l'île.

 

Ce petit paradis a inspiré Charles Aznavour

dans une chanson intitulée Le Bois de Trousse Chemise.


En novembre 1627 le Duc de Buckingham

est contraint de lever le siège de Saint Martin en Ré.

La flotte anglaise passe au large du bois de la commune.

Les habitants heureux de ce départ troussent leurs chemises

et montrent leurs derrières à l’ennemi.

 

Les Portes - la redoute

(Photo Google)

 

La Redoute des Portes en Ré, bâtiment carré de 38 m de côté,

construit en 1673 et  modifié par Vauban en 1681

fut abandonnée en 1854.

Un magasin à poudre datant de la Révolution

a été transformé en chapelle ex-voto pour les marins.

 

oiseaux - réserve naturelle

(Photo Google)


La réserve naturelle de Lilleau des Niges

couvre les vasières et les marais du Fier d’Ars.

Elle abrite des milliers d’oiseaux migrateurs,

bernaches et canards en hiver,

sternes au printemps et aussi tadornes et aigrettes.

 

la couarde - le kiosque

(Photo Google)

 

Jadis habitée par des vignerons et des sauniers

La Couarde sur Mer est aujourd’hui

une station balnéaire très touristique.

Le kiosque à musique est le seul de l’île.

 

la couarde - église la nuit

(Photo Google)

 

L’église du 19ème siècle est dédiée à

Notre Dame de l’Annonciation. 

 

La Couarde - monument aux morts

(Photo Google)

 

Le Monument aux Morts

honore les 36 disparus de la Couarde sur Mer.

 

moulin de bois-plage en ré

(Photo Google)

 

 

De nombreux moulins à vent étaient jadis utilisés

pour le traitement des céréales importées du continent.

Certains ont été restaurés comme celui de Bois Plage en Ré.

 

sainte marie de ré - les vignes

(Photo Google)

 

 

Sainte-Marie-de-Ré est  la commune la plus peuplée de l’île.

 

sainte marie de ré - carte ancienne

(Photo Google)

 

 

L’église Notre Dame de l’Assomption était en 1467

une église fortifiée entourée d’un fossé.

Son clocher du 15ème siècle jadis peint en noir et blanc

servait de repère aux marins.

 

sainte marie - église notre-dame 1

(Photo Google)

 

 

La plate-forme du clocher est dotée de mâchicoulis

obturés lors des différentes restaurations de l’édifice.  

Des ex-voto sous forme de maquettes de bateaux

sont exposés dans l’église.

 

Phare de Chauveau

(Photo Google)


Blanc et rouge au sommet le Phare de Chauveau,  

accessible à pieds à marée basse,

est situé à 1200 mètres en mer.

Son feu automatisé depuis1968 guide l’accès au port de La Rochelle.

 

Ane-culotte - 1a

(Photo Google)

 

 

L’âne en culotte est un des symboles de l’île de Ré.

 Les ânes effectuaient autrefois le transport du sel

à travers les marais et cette tenue les protégeait des moustiques.

Ils font aujourd’hui le bonheur des enfants

et la joie des photographes amateurs.

 

fleurs - mosaîque

(Photo Google - montage Picasa)

 

Les ruelles et maisons fleuries contribuent au charme

et au pittoresque des villages traditionnels de l’ile de Ré.

 

Ile de Ré - le tourisme

(Photo Google)

 

Très touristique l’île de Ré est devenue un lieu de villégiature

aux multiples résidences secondaires.

 Peuplée de 18 000 habitants

l’île voit sa population multipliée par dix en été.

 

Carte brodee-grille-Ile de Re-Mamigoz

 

Ile de Re-Nom-Mamigoz

 

Bonne journée 

mam 1


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 01:00

(Grille Gratuite)

 

Mamigoz découvre la ville de Cahors et le département du Lot

 

Nappe-France-Mamigoz-17-08-2010--4-.JPG

 

Les Cadurques venus de Gaule ont donné leur nom à la ville

 

carte-du-Lot.jpg


(Photo Google)

 

Renommée pour son vignoble, Cahors est la préfecture du Lot,

Ses habitants sont les Cadurciens,

leur devise : Nous sommes de Cahors, nous n'avons pas peur.


Pour la richesse de son Patrimoine la ville a reçu

le Label de Ville d’Art et d’Histoire en 2005

 

cahors---vue-generale.JPG

(Photo Google)

 

La source Divona du nom de la déesse celtique des eaux

a donné naissance à la cité gallo-romaine de Divona Cadurcorum

signifiant la Terre Sacrée ou la Cité Religieuse des Cadurques.


La source réputée miraculeuse,

porte aujourd’hui le nom de Fontaine des Chartreux.

Des plongeurs y ont découvert

de très nombreuses pièces de monnaies antiques.


Cahors---cite-antique.JPG

(Photo Google)

   

Riche cité gallo-romaine Cahors possédait des villas somptueuses

ornées de mosaïques, des temples, un théâtre

pouvant accueillir 6500 spectateurs, 

  une basilique et un vaste amphithéâtre. 

La cité exportait ses étoffes de lin et son vin jusqu’à Rome.

 

Cahors_Arc_de_Diane.jpg

(Photo Google)

   

De tout ce qui faisait sa splendeur dans l'Antiquité,

il ne reste que des ruines comme ici

l’Arc de Diane vestige des Thermes..

 

Cahors---blason.JPG

(Photo Google)

   

Le pont figurant sur le blason de la ville n’est pas le célèbre

 Pont Valentré mais le Pont Vieux ou Pont Notre-Dame,

abattu en 1868.

Edifié au Moyen-Âge sur les piles d’un ancien pont gallo-romain

il enjambait le Lot au sud de la ville.

Ses piliers sont encore visibles par temps de sécheresse.

 

Cesar-et-Henri-IV.jpg

(Photo Google, montage Picasa)

   

La ville fut maintes fois assiégée,

de Jules César – 100av JC-44 av JC -

à Henri IV – 1553-1610 -

en passant par Richard Cœur de Lion – 1157-1199 –

fils de Henri II d’Angleterre et de Aliénor d’Aquitaine -

et le Prince Noir né Edouard Plantagenêt - 1330-1376 -

fils de Edouard III d’Angleterre.

Le nom de Prince Noir est lié à la couleur de son armure.

 

Les-vikings.jpg

(Photo Google)

   

En 571 la ville est incendiée par Théodebert 1er

petit-fils de CLOVIS,

pillée par les Sarrasins en 732

puis par les Vikings et les Hongrois.


avignon---notre-dame-2.JPG

(Photo Google)

   

Jacques DUEZE né à Cahors en 1244

devient pape en 1316 sous le nom de Jean XXII.

Mort en 1334 à Avignon

il est inhumé dans la Cathédrale Notre-Dame des Doms

édifiée en 1150 près du Palais des Papes.

Son tombeau fut saccagé à la Révolution.

 

cahors---tour-du-pape.JPG

(Photo Google)

 

La Tour du Pape Jean XXII à Cahors

est le seul vestige du Palais de Pierre DUEZE frère du Pape,

les bâtiments ayant été démolis en 1405.


Cahors---Cathedrale-Saint-Etienne.jpg

(Photo Google)

 

La Cathédrale Saint Etienne, classée Monument Historique, 

fut édifiée à partir de 1080

sur l’emplacement de l’ancienne église bâtie au 7ème siècle

par Saint Didier.

Consacrée le 10 septembre 1119 par le Pape Calixte II,

elle fut achevée vers 1135.

 

 

cathédrale - façade

(Photo Google)

 

La Cathédrale souffrit des Guerres de Religion lors du siège de Cahors

par l’armée  protestante de Henri de Navarre, futur Henri IV.


Cahors---Saint-etienne---interieur.jpg

(Photo Google)

   

La nef se développe sur 20m de large et 44m de long. 

Les deux coupoles de style byzantin de 18m de diamètre

sont les plus vastes de France.

Reposant sur six piliers elles culminent à 32m de haut,

une des coupoles est décorée de fresques

représentant la lapidation de Saint Etienne.

Les vitraux datent de 1873

 

cathedrale---chapelle.jpg

(Photo Google)

    

Les chapelles Saint Antoine et Notre-Dame  

édifiées à la fin du 15ème siècle sont de style gothique flamboyant.

 

Cahors_cloitre.jpg

(Photo Google)

   

Le cloître de la Cathédrale, classé Monument Historique,  

fut édifié en 1504.

Les sculptures profanes

représentent des buveurs et des musiciens.


Un musée d’art sacré  installé dans la Chapelle Saint Gaubert

sur le côté ouest du cloître présente des vêtements sacerdotaux

et les portraits de 93 évêques de Cahors.

 

pont-Valentre---vue-generale.jpg

(Photo Google)

Pont fortifié du 14ème siècle situé à l’ouest de Cahors,

le Pont Valentré dit aussi Pont du Diable

est classé Monument Historique depuis 1840.

 

pont-Valentre---dessin.jpg

(Photo Google)

 

La construction du pont débute le 17 juin 1308.

Destiné à défendre la ville contre les assaillants,

le pont long de 138 mètres est surmonté de trois tours carrées

à créneaux et mâchicoulis. 

Une chapelle dédiée à la Vierge se situait dans le châtelet ouest.

Le pont est achevé en 1378.

 

pont-valentre---legende.jpg

(Photo Google)

   

Une légende prétend que le maître d’œuvre ,

exaspéré par la lenteur des travaux

aurait promis son âme au Diable en échange de son aide.

Peu avant la fin des travaux il demande à Satan

d’aller chercher de l’eau à la source des Chartreux... avec un tamis.

L’exercice étant impossible, Satan perdit son marché.

Décidé à se venger il vint chaque nuit

desceller la dernière pierre de la tour centrale,

dite Tour du Diable,

remise en place la veille par les maçons.

 

Cahors---pierre-du-diable.jpg

(Photo Google)

 

En 1879 lors de la restauration du pont

l’architecte fait apposer dans l'emplacement vide,

une pierre sculptée à l'effigie du démon

qui depuis, reste désespérément accroché,

les griffes prisonnières du ciment.

 

pont-valentre----passage.jpg

(Photo Google)

 

Situé sur la Via Podiensis le Pont Valentré est emprunté

par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

 

Routes-de-Saint-Jacques-2.JPG

(Photo Google)

   

La Via Podiensis,

un des chemins du Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle,

part du Puy en Velay, passe à Cahors,

se prolonge jusqu’au Col de Roncevaux

pour atteindre Saint Jacques de Compostelle.


71 monuments et 7 portions des Chemins de Compostelle

en France sont inscrits au Patrimoine Mondial de L’UNESCO.

 

Barbacane-et-tour-des-Pendus.jpg

(Photo Google)

   

Le terme de Barbacane désigne au Moyen-Âge

un ouvrage fortifié destiné à protéger un passage

permettant aux troupes des mouvements d’attaque,

de défense ou de retraite.


Celle de Cahors, classée Monument Historique,

protégeait la porte de la Barre.

 

Hotel-Roaldes.jpg

(Photo Google)

   

L'hôtel de Roaldès, classé Monument Historique,  

est aussi appelé Maison Henri IV.

 Le Roi de France y aurait séjourné durant les Guerres de Religion.

 

pont-Valentre---fete-gastronomie.jpg

(Photo Google)

   

Lancée en juillet 2006 la fête de la gastronomie locale

se déroule chaque année sur le Pont Valentré.

Les restaurateurs les plus renommés du Lot

se réunissent pour célébrer la cuisine régionale.

 

pont-Louis---Philippe.jpg

(Photo Google)

  

Au 19ème siècle Louis-Philippe finance la construction

d’un pont qui porte son nom.


Un document récemment découvert

révèle l’existence d’un trésor caché dans le pont.

Le 6 mai 1838 jour de l’inauguration  trois coffrets,

un en métal, les deux autres en bois

contenant des pièces d’or et d’argent à l’effigie du Roi

auraient été placés à l’intérieur d’une pierre creuse

scellée en haut de la première arche.

 

Gambetta---portrait.jpg

(Photo Google)

 

Léon GAMBETTA avocat et homme politique

est né à Cahors le 2 avril 1838.

 Il fut Président de la Chambre des Députés de 1879 à 1881,

puis Président du Conseil et Ministre des Affaires Etrangères.

 

Gambetta---montgolfiere.jpg

(Photo Google)

   

Le 2 septembre 1870 l’armée française est battue à Sedan.


 Napoléon III doit capituler.


A Paris les députés proclament la Troisième République.

GAMBETTA devient ministre de l’Intérieur.

Le 19 septembre les Prussiens encerclent la Capitale.

Le 7 octobre GAMBETTA qui doit se rendre à Tours,

quitte Paris en survolant les lignes ennemies en montgolfière.

 

L’armistice est signé le 28 janvier 1871.

La France perd une partie de l’Alsace-Lorraine.

 

gambetta---sevres.jpg

(Photo Google)

 

Blessé à la main, officiellement en réparant son pistolet

ou plus probablement par sa maîtresse Léonie Léon,

il contracte une septicémie.

Il meurt le 31 décembre 1882 à Sèvres âgé de 44 ans.

Un monument est érigé à sa mémoire en cette ville.

 

Gambetta---Tombe-a-Nice.JPG

(Photo Google)

   Léon GAMBETTA est inhumé à Nice,

au cimetière du château à côté de sa mère.

 

Le 11 novembre 1920,

jour où fut inhumé sous l’Arc de Triomphe le soldat inconnu,

le cœur de Gambetta est  transféré au Panthéon.

 

 

Jardin-arbore.jpg

(Photo Google)

Installés dans la partie ancienne de la ville  
les Jardins Secrets mettent en valeur le  patrimoine de Cahors 
jardin d’ivresse au pied du Pont Valentré,  
enclos des Cordeliers, place des épices ou jardin biblique  
dans lequel sont cultivées les plantes citées dans la Bible.
La ville a reçu le Label Jardin Remarquable.

 

jardin-fleuri.jpg (Photo Google)

 

Cahors est récompensée par 4 fleurs

au Concours des Villes et Villages fleuris.

En 2004 la ville obtient la Médaille d’Or au concours européen .

 

Pont-Valentre---la-nuit.jpg

(Photo Google)

Une dernière soirée à Cahors

et Mamigoz est prête pour de nouvelles aventures.

 

Cahors-Pont-Valentre-Mamigoz.jpg

 

Cahors-nom-Mamigoz.jpg

 

Bonne journée

mam-1.gif

Partager cet article
Repost0

Qui Est Mamigoz ?

  • : Chez Mamigoz
  • : Tout faire avec rien, mais le faire bien. Free point de croix, tutoriels détaillés, cuisine bistro ou exotique, écologie-économie. Le savoir-faire de Mamigoz rien que pour vous.
  • Contact

Ma BOUTIQUE

BOUTIQUE MAMIGOZ

 

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger

Recherche

Logos

logo-Ptitchef-mamigoz.jpg

logo Copains

recettes-de-cuisine-logo-11--copie-2.gif

Reine 45x60

roi 45x60

Tartines-grillees-au-chevre-frais-tomates--lardons--et.jpg

Logo2-Prince-de-Bretagne-Mamigoz.jpg 

Logo 150 250

 

quiquipost_logo1.gif

 

Visiteurs