Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 00:02

(Grille gratuite)

Ce jour là, les dieux s’étaient ligués contre Mamigoz,
 qui n’avait pas réussi à apercevoir son Prince Albert,
 lors de son voyage express à Monaco (ici)
et Tacoz qui était revenu démoralisé de Copenhague.

Mamigoz, s’était bien vite fait une raison,
mais Tacoz ne se remettait pas d’avoir reçu le ciel sur la tête.

Il était parti plein d’espoir dans cette grande ville,
tout au Nord, au-delà des mers.

 Il en avait tant rêvé de ces sirènes dont parlait,
 parfois, à la veillée,  son grand-père Terre-neuvas.
Il lui parlait de  son Doris et de son équipier, des tirages au sort,
 des bancs de morue, et surtout des sirènes.

Tacoz a toujours en tête, les récits de ce vieux loup de mer,
à la casquette dévalée.
Il parlait si bien de son métier et Tacoz l’écoutait….

-      Vois-tu Petit……. Et Tacoz embarquait aux côtés du marin.

Les doris ! Comme il parlait bien des doris !

 Ces petits bateaux légers, de 7 mètres, qui s’empilaient sur le pont,
avant la mise à l’eau quotidienne
pour aller tendre les lignes de fond, ou les relever.
Ce bateau, en remplaçant les chaloupes, avait changé la vie des marins. Avec les chaloupes on ne posait que deux lignes de fond
avec un équipage de 8 hommes,
avec le doris, au nombre de douze par voilier,
on multipliait les lignes.

La perte en homme était aussi moindre.
Triste calcul, quand un doris se perdait dans les terribles tempêtes,
on ne déplorait la perte que de deux hommes.

Son grand-père lui parlait aussi des tirages au sort
pour l’attribution des doris à chaque équipage,
 l’un au départ du port,
l’autre à l’arrivée sur les bancs
 pour la répartition des   aires de vent.

Ce dernier tirage au sort déterminait la position des douze doris par rapport au voilier. La rose des vents étant divisée en douze parties égales, l’un se voyait attribuer le Nord, l’autre le Nord-est, le suivant l’Est ….
La pêche s’organisait par la pose des appâts : les bulots.
Puis en fin d’après midi, les hommes partaient à bord des doris,
dans les aires du vent poser les lignes.
 Cela pouvait durer 2, 3 ou 4 heures, suivant le temps.

Tempêtes, iceberg, cachalots étaient le lot quotidien de ces aventuriers, mais ce qu’ils redoutaient le plus c’était la brume.

Cette brume était parfois si dense, que l’on ne voyait plus son équipier.
Le tintement de la cloche du voilier était le seul repère et la seule sécurité des dorissiers sur la route du retour à bord. Mais hélas, il arrivait que par fort vent contraire, on n’entendait plus ce tintement salutaire….
C’est de cette façon que la plupart des pêcheurs,
 qui ne sont jamais revenus de Terre-Neuve ont péri.

Durant ces heures de cauchemars, parfois,
 les marins entendaient dans les hurlements du vent,
 le chant des douces sirènes,
ou apercevaient leurs blondes chevelures,
dans les lambeaux de brumes.

Lorsque leur doris chavirait,
les sirènes les emportaient, en douceur, à tout jamais.

 

C’est ainsi, la tête pleine de récits, que Tacoz parti pour Copenhague, 
à la rencontre de cette sirène qui avait laissé la vie à son grand-père.
Il partait surtout à la recherche de son enfance.

Mais il n’a vu qu’une statue !
 Une toute petite statue !
Plus de magie, le charme était rompu.
Son grand-père lui manquait soudain, terriblement.

Il a mis beaucoup de temps pour raconter sa cruelle déception.

Mais Tacoz a un caractère bien trempé,
 et sortant de sa poche, un drôle d’objet, qu’il tend à Mamigoz :

-      Regarde, j’ai laissé le bol d’or chez les Aztèques…..
Mais j’ai rapporté ça, c’était juste à côté ! C’est beau !

-       Ma Doué ! Tacoz, mais qu’as-tu donc fait là !
Tu n’aurais jamais du prendre ça ! Tacoz…Pourquoi ?

Et Mamigoz de s’effondrer dans son fauteuil.....

421-Tacoz-et-la-sirene-Mamigoz.jpg


Bonne journée

                                                                           

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mam' Soazic - dans Aventures des Goz
commenter cet article

commentaires

JOe 05/09/2009 09:27

Ben une fois encore, je me suis régalée à te lire: merci. Merci aussi pour cette nouvelle grille. Bizzzzzzzzzzzzzz

Josette 03/09/2009 22:44

Tu es une vrai mine. Heureusement cette croyance aux sirènes et l'engourdissement par le froid devait , je l'espere, adoucir leur départ.Mais, comme Tacoz, je reste sur le pourquoi? Qu'a t'il ramené du Mexique? devrons-nous lui apporter des oranges? le verrons-nous en costume rayé? J'espere bien que non!Josette

raccoon5lb 03/09/2009 20:56

superbemerci pour le partagebizzz

vanille11 03/09/2009 18:42

merci beacoup pour cette bien jolie histoire divinement racontée!!!j'adore ta petite siréne!!!merci pour cette nouvelle grille!bises de vanille11

nicolek 03/09/2009 15:27

merci pour cette belle histoirebisous   nicole

ROLANDE 03/09/2009 13:27

toujours   très jolies   tes histoires   merci Soazic  !!!

sandra 03/09/2009 12:46

Rhooo merci pour cette nouvelle grille.Tu nous gates toujours autant.Bises.Sandra.

Martine 03/09/2009 12:15

Bonjour et merci pour cette jolie et triste en même temps histoire.Ma Doué ! quelle catastrophe à provoqué Tacoz ! quel suspens....Bonne journéeBisousMartine28

MissParker 03/09/2009 11:30

Et tu nous laisses encore sur notre faim !!!MERCI pour ce récit de la vie des pêcheurs Terre-Neuvas ... et pour cette superbe grille ...Bonne journéeBisous de MissParkerComment M. Tacoz avez-vous pu être déçu par cette si charmante petite sirène ???

Malele 03/09/2009 11:08

un bien beau récit sur la dure vie des marins et une jolie grille avec cette jolie sirène !Bisous de Malélé

Malele 03/09/2009 11:07

un bien beau récit sur la dure vie des marins et une jolie grille avec cette jolie sirène !Bisous de Malélé

Danaou 03/09/2009 09:15

Pauv' Tacoz   !!! Je comprends sa déception... Mais, il faut qu'il se rappelle que dans les histoires, ce n'est pas la taille   qui fait la valeur de l'homme   !!!Tacoz a ramené un crâne de cristal qu'il a pris pour un gros galet de quartz poli !!!Bizzzes de l'Abeille du Jardinoux !!!Danaou

Viviane 03/09/2009 09:03

quel beau récit, et si bien conté. Le pouvoir de l'imagination c'est magnifique, et la réalité est souvent cruelle. Pauvre Tacoz. Merci pour cette nouvelle grille. Baisers à tous deux Viviane

jabadao59 03/09/2009 08:07

ON voit du pays grace à Tacoz!!! Merci!

lizagrece 03/09/2009 07:55

C'est original d'illustrer un conte avec une broderie ... J'aime bien l'idée

margot 03/09/2009 07:39

Merci pour ton captivant récit, qu'es-ce que c'est bien écrit, je m'y croyais. Merci pour cette adorable petite grille, j'ai de quoi fouiller à foison chez toi avec toutes ces petites merveilles. Bisous. Margot

carpoiselle 03/09/2009 07:34

Belle histoire et si bien contée. Mais qu'a donc ramené Tacoz?Bises C.

amc14 03/09/2009 07:33

Merci pour cette histoire un peu triste mais je suis bien contente de la connaître bisous à toi et à Tacoz

valerieb/titival 03/09/2009 07:24

une bien jolie histoire pour débuter la journée , ta petite sirène est plus vraie que la vraie bisousbisous

anne marie 03/09/2009 00:13

Pauvre Tacoz!il aurait du me demander avant de partir là-bas...je lui aurais dit que pour noyer sa déception il n'avait qu"à faire la visite d'une célèbre brasserie et de bien profiter du buffet de fin de visite :o))

Qui Est Mamigoz ?

  • : Chez Mamigoz
  • Chez Mamigoz
  • : Tout faire avec rien, mais le faire bien. Free point de croix, tutoriels détaillés, cuisine bistro ou exotique, écologie-économie. Le savoir-faire de Mamigoz rien que pour vous.
  • Contact

Ma BOUTIQUE

BOUTIQUE MAMIGOZ

 

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger

Recherche

Logos

logo-Ptitchef-mamigoz.jpg

logo Copains

recettes-de-cuisine-logo-11--copie-2.gif

Reine 45x60

roi 45x60

Tartines-grillees-au-chevre-frais-tomates--lardons--et.jpg

Logo2-Prince-de-Bretagne-Mamigoz.jpg 

Logo 150 250

 

quiquipost_logo1.gif

 

Visiteurs